Ils sont plusieurs à avoir crié à l'injustice depuis plusieurs semaines et on les comprend. Contrairement à chaque semaine classique sur le circuit, il ne sera pas possible pour les engagés à Wimbledon de faire une percée dans la hiérarchie mondiale et de voir ainsi sa vie changer grâce à un exploit comme un Aslan Karatsev en Australie en 2021. Plus grave pour certains : ils ne pourront défendre leurs points acquis sur le gazon du All England Club l'an dernier, ni ceux qui leur restaient éventuellement de l'édition 2019 - grâce au gel du classement à cause du Covid, certains en disposent encore de la moitié. Coup de projecteur sur ces perdants de la quinzaine à venir.

Djokovic au plus bas depuis près de 4 ans

Wimbledon
De Groot : "Je n'avais pas imaginé que le tennis fauteuil changerait autant"
14/07/2022 À 12:35
Au lendemain de Wimbledon, le 11 juillet prochain, qu'il ait ou non conservé son titre, Novak Djokovic se retrouvera numéro 7 mondial puisqu'il se verra délesté de 2000 points (4770 au lieu des 6770 actuels). Le recordman du nombre de semaines sur le trône (373), actuellement 3e, glissera donc de quatre rangs derrière Rafael Nadal, Casper Ruud, Stefanos Tsitsipas et Carlos Alcaraz. Quitter les cinq premières places n'a rien d'anodin pour le Serbe puisque cela ne lui est plus arrivé depuis près de quatre ans, fin août 2018 (6e la semaine du 27 août).
Le voir si mal classé ne semble pas si illogique que cela quand on s'attarde sur l'actuelle hiérarchie à la Race (depuis le 1er janvier) : il y pointe actuellement en 9e position, notamment à cause d'un premier trimestre presque vierge de compétition (non-vaccination). Il n'empêche : si Djokovic venait à gagner pour la 7e fois de sa carrière Wimbledon, il reviendrait sur le podium de ce même classement Race dans des conditions normales. Ajoutez à cela l'incertitude quant à son autorisation à jouer l'US Open en tant que non vacciné et le Masters de Turin pourrait s'éloigner pour le Serbe.

"Djokovic aura une énorme pression à Londres, mais il reste le meilleur sur gazon"

Hurkacz et Berrettini verront le Top 10 s'éloigner

En s'imposant respectivement dans des ATP 500 la semaine dernière, Hubert Hurkacz et Matteo Berrettini, demi-finaliste et finaliste au All England Club l'an dernier, ont d'ores et déjà limité la casse. Mais le Polonais (10e) comme l'Italien (11e) ne feront, quoi qu'il arrive, pas partie des 10 meilleurs dans deux semaines et demie. Ils seront ainsi 12e et 15e, un moindre mal pour Berrettini qui aurait pu quitter le Top 20 s'il n'avait pas réalisé ce doublé Stuttgart-Queen's. S'ils veulent être à Turin en fin d'année, ils devront aussi cravacher sur le dur américain en août et à l'automne en indoor.

Shapovalov dira adieu aux 20 premiers

Demi-finaliste en Grand Chelem pour la première fois de sa carrière à Wimbledon l'an passé, Denis Shapovalov va déchanter. Contrairement à Berrettini et Hurkacz, le Canadien (actuellement 16e) a totalement raté sa préparation sur gazon. Il reste sur 6 défaites et ne sera plus dans le Top 20 au lendemain du Majeur britannique, une première pour lui depuis le 3 novembre 2019, voici deux ans et demi.

Denis Shapovalov au Queen's en 2022

Crédit: Getty Images

Roberto Bautista Agut (20e) abandonnera, de son côté, ce qui lui reste de points de sa demie de l'édition 2019 (360) et ne conservera sa place qu'en cas de titre ou de finale à Majorque cette semaine. Grigor Dimitrov et Gaël Monfils ont de belles chances de profiter de ces glissades du Canadien et de l'Espagnol pour faire leur retour parmi les 20 meilleurs joueurs du monde, et ce sans marquer le moindre point de leur côté.

Federer va disparaître du classement

C'est un cas particulier qui n'est pas lié à l'absence de points au All England Club. Toujours en phase de réathlétisation après sa 3e opération du genou droit l'été dernier, Roger Federer envisage un retour au tennis en septembre lors de la Laver Cup, puis à Bâle en octobre. Même dans une configuration classique, le Suisse n'aurait pas été en état de défendre le reste des points de sa finale en 2019 (600).
Or, c'est exactement le capital qui lui reste et lui permet de figurer encore dans le Top 100 (96e). Il disparaîtra donc totalement du classement ATP. La fin d'une ère puisqu'il en faisait partie depuis le 22 septembre 1997, il n'avait alors que 16 ans…

Roger Federer à Wimbledon en 2021

Crédit: Getty Images

Le Top 20 projeté du 11/07 (sans les résultats de Majorque et d'Eastbourne)

RangJoueurPoints
1.Daniil Medvedev7730
2.Alexander Zverev6850
3.Rafael Nadal6165
4.Casper Ruud5050
5.Stefanos Tsitsipas4945
6.Carlos Alcaraz4845
7.Novak Djokovic4770
8.Andrey Rublev3700
9.Félix Auger-Aliassime3445
10.Jannik Sinner3185
11.Cameron Norrie3133
12.Hubert Hurkacz3025
13.Taylor Fritz2745
14.Diego Schwartzman2325
15.Matteo Berrettini2280
16.Marin Cilic2130
17.Reilly Opelka2055
18.Pablo Carreno Busta1926
19.Grigor Dimitrov1740
20.Gaël Monfils1615
Wimbledon
McEnroe : Kyrgios "aurait besoin de Sigmund Freud"
12/07/2022 À 16:28
Wimbledon
"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"
12/07/2022 À 15:45