Eurosport

Pas de suspense à Doha

Pas de suspense à Doha
Par Eurosport

Le 26/10/2010 à 15:46Mis à jour Le 26/10/2010 à 22:14

Caroline Wozniacki n'a pas eu à s'employer pour son premier match face à une Elena Dementieva "absente" 6-1, 6-1. Idem pour Vera Zvonareva qui a écrasé Jelena Jankovic (6-3, 6-0), déjà en vacances ou presque. Samantha Stosur a dominé Francesca Schiavone (6-4, 6-4).

MASTERS DOHA - Round robin

Vera Zvonareva (RUS) bat Jelena Jankovic (SER) 6-3, 6-0

Caroline Wozniacki (DAN) bat Elena Dementieva (RUS) 6-1, 6-1

Samantha Stosur (AUS) bat Francesca Schiavone (ITA) 6-4, 6-4

Elena Dementieva et Jelena Jankovic n'ont jamais gagné de titre du Grand Chelem. Ce mardi à Doha, cela s'est vu. Totalement dépassées, hors du coup, présentes sur le court mais visiblement déjà en vacances, les deux joueuses n'ont pas fait une bonne pub à la WTA qui a lancé la compétition avec un nouveau logo et de nouvelles ambitions.

Elles qui avaient su offrir des grands moments de tennis ces dernières années, des finales de majeur et un victoire aux J.O. pour la Russe, une place de N.1 mondiale pour la Serbe, elles qui participent à ce rendez-vous de fin d'année depuis si longtemps (10 participations pour Elena, 4e de suite pour Jelena), ont joué les blasées. Bilan : deux premiers matches sans intérêt. Les deux meilleures joueuses du moment, Wozniacki et Zvonareva, attendront pour faire valoir leur rang de N.1 et N.2 mondiale face à des adversaires plus concernées.

"Maintenant, je suis la joueuse à battre, et c'est une sensation fantastique", a déclaré Wozniacki, bien en rythme et en jambes, qui a fait le break dès le premier jeu de service adverse pour se détacher rapidement 3-0. Dementieva, à court d'arguments face au jeu ultra-solide de la Danoise, a tenté de briser le rythme de Wozniacki en abusant des amorties. Elle en manquait ainsi trois dans le septième jeu, le dernier de cette première manche. Au premier jeu du second set, Dementieva parvenait bien à revenir de 0-40 à égalité. Mais ce fut la dernière fois où la Russe, par ailleurs trop inconsistante au service pour espérer quoi que ce soit, sembla capable de réagir à la domination de Wozniacki.

"Je dois être encore plus consistante, m'améliorer au service et en retours", a déclaré de son côté Vera Zvonareva, la seule des huit joueuses présentes à avoir encore une chance de détrôner Wozniacki à l'issue de ce Masters. En face d'elle, la Serbe Jankovic n'était pas au mieux de sa forme. "J'avais des difficultés à respirer, j'avais des vertiges, je frissonnais, et n'avais pas de force. J'ai terminé le match, mais cela a été très difficile", a-t-elle expliqué.

0
0