Dayana Yastremska, le symbole. Contrainte de quitter une Ukraine attaquée par son voisin russe en urgence la semaine dernière avec sa sœur, alors qu’elle était rentrée chez elle pour se reposer après son passage par le Golfe, la jeune championne s’est qualifiée pour la finale du tournoi WTA de Lyon ce samedi soir après un superbe combat contre Sorana Cirstea remporté au meilleur des trois manches (7-6, 4-6, 6-4).

Une finale symbolique dimanche

WTA Indian Wells
Halep au rendez-vous, Swiatek renverse Kerber
15/03/2022 À 20:01
Cette victoire acquise au forceps face à la Roumaine a fait écho à son premier match de simple du tournoi, lui aussi remporté au meilleur des trois manches face à une autre joueuse de nationalité roumaine, Ana Bogdan. Ces deux bagarres remportées au mental en ont dit long sur la persévérance de la joueuse de 21 ans cette semaine.
Dimanche, elle visera un quatrième titre sur le circuit WTA, le premier depuis l'année 2019, qui reste la meilleure saison de sa carrière ce jour. Se dressera face à elle la Chinoise Shuai Zhang, tombeuse dans la première demie de la locale Caroline Garcia. Forcément, tous les regards seront sur ce match particulier. Un match symbolique. Un match pour l’Ukraine.
WTA Lyon
Battue en finale, Yastremska a gagné les cœurs : "Je vais donner mes gains à l'Ukraine"
06/03/2022 À 17:29
WTA Lyon
"Une nouvelle victoire pour moi et pour mon pays" : Yastremska qualifiée pour les quarts
03/03/2022 À 20:57