Eurosport

WTA Miami: Serena Williams domine Maria Sharapova pour la 15e fois consécutive

Pour Serena, ça fait 15 à la suite contre Sharapova
Par AFP

Le 27/03/2014 à 20:58Mis à jour Le 29/03/2014 à 20:14

Comme d'habitude, Serena Williams a pris le dessus sur Maria Sharapova jeudi à Miami. L'Américaine n'a plus perdu contre la Russe depuis près de 10 ans.

Pour la 15e fois de suite, Maria Sharapova, impuissante, n'a rien pu faire face à Serena Williams, jeudi en demi-finale du tournoi WTA de Miami. Qu'elle est loin, l'insouciance de ses 17 ans qui avait permis à Sharapova de battre Serena coup sur coup en finale de Wimbledon puis du Masters. C'était en 2004 et Sharapova menait alors deux victoires à une au bilan de leurs confrontations.

Presque dix ans plus tard, Serena Williams a enregistré jeudi sa 16e victoire contre la Russe, la 15e consécutive, la 10e en deux sets, sur le score de 6-4, 6-3 et en 1h37 minutes. Pourtant, la Russe, N.7 mondiale, ne semble pas résignée et a tout fait pour mettre fin à son complexe d'infériorité. Par deux fois, elle a pris le service de l'Américaine pour mener 4-1 dans le premier set, puis 2-0 dans la seconde manche. Et par deux fois, l'ancienne N.1 mondiale a perdu aussitôt son avantage et s'est fait déborder par sa rivale.

Neuvième finale floridienne pour Serena

Dans la première manche, Williams, 32 ans, a a été menée 4-1 avant de remporter cinq jeux de suite pour empocher le set en 48 minutes. "Je me suis juste dit: si tu continues comme cela, tu vas perdre ce match. Maria jouait bien, il fallait que je me réveille", a-t-elle expliqué à l'issue du match. A la différence de Williams, Sharapova ne peut s'appuyer sur un gros service (aucun ace contre 9 à l'Américaine). Cela lui a cruellement fait défaut dans le second set où elle a cédé à la fébrilité au plus mauvais moment, comme sur cette double faute qui a permis à Williams de la débreaker.

Symbole de son impuissance, alors qu'elle était au service, elle a perdu le dernier jeu sur trois fautes directes consécutives qui portaient son total à 24. C'est bien trop élevé pour inquiéter une Williams qui monte en puissance depuis le début du tournoi, qu'elle a déjà remporté à six reprises. Les deux joueuses, qui s'étaient chamaillées l'été dernier sur fond de déclaration sur leurs conjoints respectifs, affirmaient s'être rabibochées: difficile à croire, à voir comment elles se sont saluées sans chaleur à l'issue du match. Samedi, pour sa neuvième finale sur l'île de Key Biscayne, Williams sera opposée soit à la Chinoise Li Na, tête de série N.2, soit à la Slovaque Dominika Cibulkova, 11e mondiale, opposées jeudi en début de soirée.

0
0