C'est une décision logique, mais un petit coup dur pour les Internationaux de Strasbourg. Victoria Azarenka, l'une des têtes d'affiche attendues du tournoi alsacien la semaine prochaine, ne sera finalement pas au rendez-vous. Après un titre à Cincinnati et une finale à l'US Open, la Biélorusse a impressionné cette semaine en s'adaptant particulièrement bien à la terre battue romaine, malgré la fatigue du voyage des Etats-Unis. Finalement, elle s'est inclinée samedi en quart de finale en Italie à l'issue d'une grosse bataille contre Garbine Muguruza, et, pour garder de la fraîcheur en vue de Roland-Garros, elle a finalement décidé de faire l'impasse sur le tournoi de Strasbourg (20-26 septembre).
La compétition présentera tout de même un plateau exceptionnel car c'est une des rares épreuves où la préparation est possible sur terre battue avant Roland-Garros. Kiki Bertens, Karolina Pliskova et Elina Svitolina, trois membres du top 10 mondial, seront ainsi de la partie selon toute vraisemblance. Coté français, Alizé Cornet figure parmi les engagées, de même que Pauline Parmentier et Clara Burel qui ont reçu des invitations.

Victoria Azarenka et Sofia Kenin.

Crédit: Getty Images

WTA Rome
Halep n'a pas traîné, Pliskova rallie aussi le dernier carré
19/09/2020 À 11:43

Le mystérieux désistement de Mladenovic

Le cas Kristina Mladenovic, en revanche, intrigue. La 44e joueuse mondiale a décidé de zapper l'événement, sans raison évidente. "Pour seule explication, on m’a dit qu’elle ne voulait pas passer de la bulle de New York (où elle avait été retenue après avoir été forcée de se retirer de l'US Open parce qu’elle faisait partie des contacts de Benoît Paire, NDLR) à celle de Strasbourg, alors que les deux organisations n’ont rien à voir. A Strasbourg, nous recommandons fortement aux joueuses de ne pas sortir de leur hôtel, mais si elles veulent le faire, nous comptons sur leur sens des responsabilités pour faire attention. Nous sommes attentifs à la santé de tous, pas seulement de quelques-unes...", a cependant dévoilé Denis Naegelen, le directeur du tournoi, au journal L'Alsace.
Le retrait de la numéro 1 tricolore a finalement permis à l'organisation d'attribuer une wild-card à sa compatriote Pauline Parmentier. A 34 ans, la 162e joueuse mondiale devrait prendre sa retraite sportive à l'issue de la saison. L'édition 2020 de Roland-Garros devrait donc être la dernière de sa carrière.
WTA Strasbourg
Cornet abandonne au 2e tour pour "raisons médicales"
25/05/2021 À 19:37
WTA Strasbourg
A la veille de Roland-Garros, Svitolina s'adjuge son 15e titre
26/09/2020 À 13:54