dpa

Henin, finaliste et N.1

Henin, finaliste et N.1
Par Eurosport

Le 11/11/2006 à 16:18Mis à jour

Justine Henin-Hardenne terminera sa superbe saison 2006 au sommet du classement WTA. Sa victoire sur Maria Sharapova en demi-finale, samedi à Madrid, lui assure par ailleurs de disputer sa première finale d'un "Masters". Elle y retrouvera sa compatriote K

Maria Sharapova a explosé. La Sibérienne, qui avait dominé outrageusement le circuit depuis l'US Open, n'a pas été capable de contrôler ses coups en demi-finale du WTA Championshsips. La faute à celle qui est désormais la nouvelle N.1mondiale : Justine Henin-Hardenne.

Après cette victoire, la Belge, qui n'a aucun point à défendre cette semaine, dépassera sa rivale moscovite au prochain classement WTA quel que soit son résultat dimanche en finale contre la Française Amélie Mauresmo ou une autre Belge, Kim Clijsters.

Elle retrouve ainsi un rang qu'elle avait déjà occupé pendant quarante-cinq semaines en 2003 et 2004. "C'est un sentiment incroyable, a-t-elle commenté à la sortie du court. Je suis très heureuse de la façon avec laquelle j'ai géré la pression qui entourait ce match."

Henin a géré à merveille la pression qui entourait ce match

La Belge, battue sèchement en finale à Flushing Meadows, a produit un tennis solide pendant deux sets, n'offrant aucune brèche à une joueuse visiblement désorientée. Peu à l'aise dans son placement, Maria a été sous pression immédiatement. Breakée une première fois à 2-0, puis une seconde fois à 5-1, elle n'a obtenue ses deux premières balles de break (et le break) que le jeu suivant (5-2). Pour finalement s'incliner sur son engagement 6-2...

Le public de Madrid, impressionné par ses trois premiers matches, attendait une réaction de Sharapova, son père-entraîneur aussi. Les changements furent trop discrets. Certes, elle a réussi à préserver son service pendant sept jeux, malgré un total de six doubles fautes sans toutefois pouvoir déborder une seule fois son adversaire dans l'échange, quelques pétards en coup droits exceptés.

La partie s'équilibre mais ne bascule pas. Maria perd son service à 3-5 et ne doit qu'à la fébrilité de son adversaire de pouvoir disputer un tie-break.

Sharapova dans un mauvais jour

Contrairement à la veille face à Mauresmo, Henin a très bien ce jeu décisif en s'appuyant sur sa première balle: "J'ai été agressive, n'hésitant pas à monter au filet, a-t-elle souligné. Mon service a bien fonctionné. Je pense qu'elle était un peu nerveuse, moi j'ai adoré ce match!"

Maria Sharapova, qui restait sur dix-neuf victoires consécutives (sans compter un forfait à Moscou), doit logiquement stopper sa série: "J'étais dans un mauvais jour aujourd'hui. J'avais du mal à rester concentrée plus de deux points de suite. Je ne sais pas pourquoi."

Henin-Hardenne couronne une saison remarquable (elle est devenue la 7e joueuse de l'histoire à participer aux quatre finales des tournois du Grand Chelem). Elle va jouer sa cinquième finale majeure de l'année, sa première finale d'un "Masters".

0
0