Tennis
WTA tour

Douillet: "Bartoli a sa place aux J.O."

Partager avec
Copier
Partager cet article

2012 Jeux olympiques David Douillet Londres

Crédit: AFP

ParEurosport
13/02/2012 à 13:18 | Mis à jour 21/05/2012 à 14:45

En marge de la finale de l'Open GDF Suez, David Douillet a regretté que Marion Bartoli ne puisse pas disputer les J.O. à cause d'un différend avec la FFT. Le ministre des Sports a même assuré à RMC Sport vouloir se pencher sur la question et faire tout son possible pour l'envoyer à Londres cet été.

Marion Bartoli a trouvé un allié de poids. Dans sa quête d'une place pour les jeux Olympiques, la N.1 française peut désormais compter sur le ministre des Sports en personne, David Douillet. Le double champion olympique à Atlanta et Sydney a apporté son soutien à la finaliste de Wimbledon qui ne pourra pas participer aux J.O. londoniens en raison de sa non-sélection en Fed Cup depuis plusieurs années. En cause : sa volonté de venir en sélection avec son père, condition que la FFT refuse de lui accorder. "J’ai un regret sur le fait que ça se passe mal pour la participation aux jeux olympiques. Ça me pose un petit souci, a-t-il affirmé sur RMC Sport. Je vais essayer de voir comment on peut arranger les choses."

Cette déclaration survient au lendemain de la défaite de la Tricolore en finale de l'Open GDF Suez à laquelle David Douillet a assisté. "Je n’ai quasiment plus aucune chance d’aller aux jeux Olympiques, nous a-t-elle déclaré cette semaine. Pour obtenir une invitation de la part du CIO, il faut être en accord avec sa Fédération et comme ce n’est pas le cas, j’ai plus de chance de jouer les J.O. en plantant un filet dans mon jardin que de disputer les jeux à Londres. C’est difficile à vivre car je suis 7e mondiale et mes résultats sur gazon sont très bons. Mais c’est comme ça. Cela prouve en tout cas à quel point je crois en ce je fais."

WTA Paris

"J’adorerais rejouer en équipe de France"

13/02/2012 À 07:53

"Comment peut-on faire pour que Marion soit aux J.O. ?"

"Marion, qui est la meilleure française aujourd’hui, a toute sa place aux Jeux Olympiques pour représenter la France", affirme Douillet de son côté. En tant que ministre des Sports, je pose la question : ‘comment peut-on faire pour que Marion soit aux J.O.’ ?" Bartoli avait désespéramment demandé un arrangement avec la FFT qu'elle n'a jamais trouvé. La 7e mondiale avait alors décidé de défier l'autorité de la Fédération en essayant de se rendre sélectionnable au regard du Comité International Olympique par tous les moyens. Soutenue par la WTA, association des joueuses professionnelles du circuit féminin, elle avait même essayé de soumettre son cas à la Fédération Internationale de Tennis, voire au Tribunal Arbitral du Sport pour tenter de passer en force avant finalement de se rétracter.

"Ce n’est pas de gaieté de cœur que le capitaine se prive de Marion, a précisé en décembre dernier Lionel Faugère, responsable du dossier J.O. à la Fédération française, à RMC Sport. Ce n’est pas pour rien que les capitaines successifs se sont tour à tour rapprochés de Marion pour savoir si elle voulait jouer. Elle n’est pas intéressée pour jouer la Fed Cup. C’est son choix. (...) Elle ne veut lâcher en rien et tout imposer aux autres. Le problème, c’est qu’il y a un règlement. Personne n’a rien contre elle, mais on lui pose des règles et elle ne veut pas rentrer dedans." La Fédération s'expose en tout cas à ne faire jouer aucune Française aux jeux Olympiques, la N.2 française (Pauline Parmentier, actuelle 62e mondiale) n'étant pas pour l'instant parmi les 56 meilleures joueuses mondiales qualifiées d'office. En tout état de cause, une liste sera arrêtée après Roland-Garros le 11 juin 2012. Avec ou sans Française.

WTA Tour

Bartoli et le bras de fer olympique

09/12/2011 À 23:03
WTA tour

Bartoli s'éloigne du Top 10

01/04/2013 À 14:03
Dans le même sujet
TennisWTA tour
Partager avec
Copier
Partager cet article