En 24 heures, la flotte des VO65 et des IMOCA s’est fortement compactée, alors qu’ils progressent vers la ligne d’arrivée, située à Gênes. Il y a eu une compression entre les cinq IMOCA, avec le groupe des quatre foilers - 11th Hour Racing Team (USA), LinkedOut (FRA), Bureau Vallée (FRA) et CORUM L’Epargne (FRA) - ayant remonté une partie de leur retard dans une brise plus établie, après s’être fait distancé par l’IMOCA non foild’Offshore Team Germany.
À 2h ce mardi matin, l’Offshore Team Germany comptait 97milles (180 km) d’avance sur le peloton. À 18h, cette avance n’était plus que de 45 milles (72 km) sur 11th Hour Racing Team. Ce soir, le bateau américain mène la flottille des poursuivants, et n’a cessé d’afficher des vitesses à deux chiffres ces dernières 48 heures. ‘’Nous essayons de tout donner, c’est certain. Mais c’est très compliqué le long de la côte. Je suis très content de notre manière de naviguer, et de notre avance sur nos concurrents. Nous devons juste bien naviguer pour être certains d’empocher la victoire’’, confiait Robert Stanjek, depuis le bateau allemand.
Tokyo 2020
La planche à voile à la fête : Picon et Goyard en argent !
IL Y A 9 HEURES
‘’Nous courons sur ces machines océaniques en pleine mer Méditerranée, donc c’est très compliqué. Il n’y a pas beaucoup de vent, et ces bateaux ne sont pas à leur optimum dans ces conditions. Donc il faut en extraire un maximum de performance, sinon on risque de ne jamais repartir si on s’arrête’’, constatait le skipper Charlie Enright de 11thHour Racing Team. Alors que les IMOCA devraient arriver à Gênes jeudi, les sept monotypes VO65 continuent de tirer un maximum des vents légers ou modérés, et pointent tous à moins de 80 milles de l’arrivée. Sailing Poland pointait toujours en tête ce mercredi soir, avec une avance considérablement réduite sur Team Childhood-I et la Mirpuri Foundation Racing Team.

Une arrivée avant minuit ?

Avec moins de 35 milles à parcourir jusqu’à Gênes, 40milles séparent le premier du dernier, The Austrian Ocean Race Project. Les Néerlandais de Team Childhood-I et les Portugais de la Mirpuri Foundation Racing Team sont respectivement à 6,7 et 7,1 milles du leader, prêts à bondir sur la moindre opportunité. Il est fort probable que la brise se réduise encore ce mercredi soir à l’approche de Gênes. À ce stade de la course, aucune des 4 autres équipes poursuivantes ne peut être écartée du podium.
‘’Nous nous sommes extraits de Mallorca et Minorca avec les Polonais, qui menaient de 10 milles. Nous avons ainsi réussi à nous détacher du reste de la flotte en mettant 20 milles d’écart… La chance tourne,et l’arrivée est encore relativement loin ’’ expliquait Yoann Richomme, depuis la Mirpuri Foundation Racing Team. Les dernières estimations annoncent une arrivée à Gênes aux alentours de minuit pour les premiers, mais avec beaucoup d'incertitudes. Si les vents tiennent, les VO65 pourraient même arriver avant. Mais si les vents tombent, les bateaux pourraient dériver à seulement quelques milles de la ligne d’arrivée jusqu’à l’aube.
Tokyo 2020
"Purée, ça passe à rien…", "un truc de malade" : Picon et Goyard, "argent content"
IL Y A 10 HEURES
Tokyo 2020
Une dernière victoire dans la medal race : Charline Picon décroche l'argent en RS:X
IL Y A 13 HEURES