Quentin Delapierre et Manon Audinet, associés seulement depuis un an en Nacra 17 (catamaran mixte "volant"), ont décroché le quota pour les Jeux olympiques de Tokyo-2020 dimanche lors des Mondiaux à Auckland (Nouvelle-Zélande). Le tandem s'est classé dixième de la compétition, ce qui lui permet d'accrocher la qualification. Ils ont devancé le binôme phare de la voile française, Marie Riou et Billy Besson, quadruples champions du monde, qui n'ont pas fait mieux que 15es à Auckland.
Il s'agit du huitième billet olympique pour la France, déjà qualifiée en RS:X féminin et masculin (planche à voile), 470 féminin et masculin (dériveur double), en Laser (dériveur solitaire), 49er masculin (dériveur double haute performance) et Radial. Il reste aux Tricolores à aller chercher le sésame en Finn (dériveur solitaire pour gros gabarit) et en 49er FX (féminin), alors que les équipages dans ce dernier bateau n'ont pas réussi à se qualifier à Auckland. En voile olympique, les nations qualifient les bateaux et c'est ensuite aux fédérations nationales via un comité de sélection de déterminer quels marins iront aux Jeux. Bien qu'ayant qualifié le bateau, Delapierre et Audinet ne sont donc pas assurés d'aller à Tokyo.
Voile
Jean Le Cam se dévoile dans une autobiographie
22/09/2021 À 11:49
Solitaire du Figaro
Quiroga s'adjuge la 52e édition et succède à Le Cléac'h
16/09/2021 À 21:34
Tokyo 2020
Lecointre : "on ne sait pas, on ne saura jamais"
04/08/2021 À 16:50