L'or pour Parlier en kiteboard, l'argent pour Frei et Delpech en 49er

L'or pour Parlier en kiteboard, l'argent pour Frei et Delpech en 49er
Par AFP

Le 11/08/2018 à 20:21Mis à jour Le 11/08/2018 à 20:22

Les Français Nicolas Parlier a conservé son titre de champion du monde de kiteboard, alors que Mathieu Frei et Noé Delpech ont pris la médaille d'argent dans la catégorie 49er (dériveur léger), samedi aux Mondiaux de voile à Aarhus.

Les Tricolores ont fait un joli tir groupé en kiteboard, une discipline qui espère devenir olympique en 2024: derrière Parlier, déjà en or l'an dernier à Oman, et le Britannique Guy Bridge, Maxime Nocher et Théo de Ramecourt ont pris les 3e et 4e places, Axel Mazella la 6e et Théo Lostis la 8e. Côté filles, une médaille de bronze est venue s'ajouter à la moisson de cette semaine très réussie par la voile française, grâce à Alexia Fancelli, déjà "bronzée" l'an dernier à Oman.

Un peu plus tôt, en remportant la Medal Race des 49ers (super-finale regroupant les 10 premiers après 12 régates, avec points doublés), Noé Delpech et Mathieu Frei ont pris une deuxième place un peu inespérée, mais à distance des Croates, intouchables. "Ce n'était pas gagné parce qu'on était partis pour essayer de décrocher le bronze", a raconté Noé Delpech, "même si on avait l'argent dans un coin de notre tête. C'était compliqué parce qu'on était loin en points. Finalement, on a eu un bon scénario, on a très bien navigué et nos concurrents (allemands) ont fini neuvièmes."

C'est la plus belle médaille du 49er français depuis le bronze d'Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis aux Mondiaux de Marseille en 2013. Dyen est aujourd'hui le coach des 49er français, alors que Christidis est celui des 49er croates sacrés champions du monde samedi. Le bateau tricolore, dans cette catégorie, était déjà certain d'être qualifié pour les Jeux 2020 à Tokyo, mais pas le bateau des dames. "On a maintenant deux semaines de vacances avant de partir au Japon pour s'entraîner et participer à la première étape de Coupe du monde à Enoshima, sur le plan d'eau des JO 2020", a annoncé Mathieu Frei.

0
0