Cela ne viendra pas gâcher leur bonheur d'avoir ramené une belle médaille de bronze. Mais après avoir passé la ligne elles avaient quand même un petit goût amer dans la bouche après cette "Medal Race". "On a eu le sentiment de se faire léser par une course par équipes des Britanniques", a tout de suite lancé Aloïse Retornaz sur France TV. La raison ? Sur le dernier bord de cette ultime manche, les Britanniques Hannah Mills et Eilidh McIntyre ont eu un comportement un peu suspect vis-à-vis des Polonaises Agnieszka Skrzypulec et Jolanta Ogar.
Sur le plan d'eau d'Enoshima - situé au sud de Tokyo -, on a pu penser que les Britanniques ont laissé passer les Polonaises, qui ont doublé les Bleues pour l'argent grâce à leur quatrième place sur cette dernière manche. "On avait l'impression que ça a été fait contre nous", a encore reconnu Aloïse Retornaz. "Comme on peut le faire en voile, on a donc porté réclamation et le jury a décidé de laisser le classement comme il était. Ça ne nous joue pas en notre faveur". "On a eu la sensation que l'Anglaise avait fait exprès de laisser passer la Polonaise, donc on a porté réclamation", a ajouté Guillaume Chiellino, le directeur technique national de la Fédération française de voile (FFV).
Tokyo 2020
Lecointre : "on ne sait pas, on ne saura jamais"
04/08/2021 À 16:50

Ola, chants : Lecointre et Retornaz célébrées après avoir décroché le bronze

Contentes de cette médaille

Pour Camille Lecointre, les Bleues ne voulaient en fait pas avoir de regrets. Et jouer le tout pour le tout avec cette réclamation : "On avait un doute sur la manière dont les Anglaises ont perdu des places. Maintenant, les doutes sont levés. On a pris ce droit pour jouer la médaille jusqu'au bout", a expliqué la médaillée de bronze à Rio qui rêvait évidemment d'un autre métal. "A chaud, les sentiments sont un peu mitigés. On est peu déçue car on perd la deuxième place que l'on avait ce matin. Mais c'est une belle semaine malgré tout".
Si le jury n'a pas été dans leur sens et n'a pas disqualifié les Britanniques pour remettre en question le podium, les Françaises ne boudent pas leur plaisir. Une médaille olympique, ça se savoure malgré ces petites péripéties. "Le jury international a jugé qu'il n'y avait pas de faute de l'Anglaise. Bien sûr on se range à cette décision et on est très content de cette troisième médaille", a résumé Guillaume Chiellino. "On a tout donné et ça nous offre le bronze. Et on est quand même content de cette médaille. C'est une belle émotion", conclut de son côté Aloïse Retornaz. Pas de polémique donc. Juste le bonheur d'un podium olympique.
Tokyo 2020
Ola, chants : Lecointre et Retornaz célébrées après avoir décroché le bronze
04/08/2021 À 07:55
Tokyo 2020
Réclamation rejetée, bronze confirmé pour le duo Lecointre-Retornaz
04/08/2021 À 07:04