L'équipe de France a souffert mais elle a fini par s'en sortir. Ce lundi soir, les champions olympiques en titre ont battu une très bonne équipe d'Allemagne en quatre sets (31-29, 15-25, 25-22, 25-22), lors de leur troisième match de la phase de poules du championnat d'Europe de volley masculin.
A la Saku Suurhall de Tallinn en Estonie, les hommes de Bernardinho ont été moins sereins que d'habitude, mais ils ont donc fait respecter leur statut. Avec ce troisième succès en autant de rencontres déjà disputées, les Bleus s'emparent, seuls, de la tête du classement du groupe D et ont déjà assuré leur place en huitièmes de finale.
Le film du match
Championnat d'Europe
Les Bleus tombent de haut
13/09/2021 À 18:43
Avant qu'il ne débute, ce match était annoncé comme la "finale" de cette poule et il devait, selon toute logique, déterminer qui allait terminer en tête de ce groupe D. Contrairement à la rencontre contre la Slovaquie (3-0), ou bien encore face à la Croatie (3-0), les Bleus ont été bousculés, et ce d'entrée.
Malgré un premier set qui paraissait être gagné d'avance pour les Français, les hommes de Bernardinho ont bien eu du mal à conclure, après avoir notamment mené 24-22 et s'être procuré un total de sept balles de set. A 29-29, le sélectionneur brésilien de l'équipe de France a alors tenté un coup de poker, en faisant entrer, au service, Théo Faure. Un coaching gagnant puisque le pointu a réussi deux aces consécutifs, synonymes alors de gain de la première manche pour les siens (31-29).
https://i.eurosport.com/2021/09/06/3214517.jpg

Un point de pénalité encaissé par la France dans le deuxième set

Les Bleus ont ensuite vécu un petit cauchemar dans la deuxième manche. Alors que les Allemands ont mené 6-3, Moritz Karlitzek, auteur d'un gros match (20 points), a enchaîné les services incroyables, ce qui a grandement permis d'infliger alors un cinglant 7-0 à la France. Les Bleus, qui n'y étaient clairement pas, ont progressivement perdu leur nerfs.
A 14-4, Benjamin Toniutti s'est fait sanctionner par le deuxième arbitre pour deux fautes de position, avant que Earvin Ngapeth n'écope ensuite d'un carton rouge, synonyme alors de point de pénalité en faveur de l'Allemagne. Un set à oublier totalement et que les Bleus ont fini par perdre (15-25). Mais loin de se désunir, les partenaires de Ngapeth (21 points) et de Jean Patry (15 points) ont repris les commandes du jeu dès l'entame de la troisième manche, pour ne plus laisser d'espoirs aux Allemands, malgré les très nombreuses et grosses attaques de Linus Weber (27 points) (25-22).
Dans l'ultime manche, tout s'est certainement joué à 17-16 en faveur des Allemands. Un gros service de Faure, puis deux énormes blocs de Ngapeth et de Barthélémy Chinenyeze ont fait la différence. A ce moment-là, la Nationalmannschaft, malgré ses puissantes attaques, n'est plus jamais repassée devant, au niveau du tableau d'affichage (25-22). La France doit encore assurer définitivement sa première place de sa poule. Pour cela, elle devra conclure le travail, d'abord ce mercredi contre la Lettonie (19h), puis ce jeudi face à l'Estonie (19h).
Championnat d'Europe
Dernière ligne droite après un été éprouvant pour les champions olympiques
12/09/2021 À 19:39
Championnat d'Europe
5/5 : Les Bleus ont réussi une phase de poules parfaite
09/09/2021 À 18:29