Les Bleus continuent de dérouler leur partition. Championne olympique à Tokyo, l’équipe de France a aisément disposé de la Croatie 3-0 (25-15, 25-16, 26-24) dimanche pour sa deuxième rencontre à l’Euro 2021. Dans l’enceinte Saku Suurhall de Tallinn (Estonie), les coéquipiers de Ngapeth (8 points) ont confirmé leur premier succès probant enlevé face à la Slovaquie (3-0). Les hommes de Bernardinho peuvent désormais préparer sereinement le choc face à l’Allemagne (demain à 19h00) avec l’objectif de prendre la tête du groupe D.
Le film du match
L’euphorie n’est toujours pas retombée dans les rangs tricolores. Mise sur orbite après sa victoire convaincante devant la Slovaquie (3-0) vendredi, l’équipe de France ne s’est pas relâchée 48h plus tard. À commencer par Bernardo Rezende, le nouvel entraîneur brésilien des Bleus qui a opté pour une composition d’équipe ambitieuse dès le coup d’envoi. Avec tous les principaux cadors sur le terrain, Jean Patry (13 points) et consorts ont surclassé des Croates maladroits et en manque de repères à ce niveau de la compétition (4e participation seulement pour la Croatie à l’Euro).
Championnat d'Europe
Les Bleus tombent de haut
13/09/2021 À 18:43
Les deux premiers sets enlevés sans grandes difficultés (25-15, 25-16), la France, bien aidée par un block toujours aussi propre et un Earvin Ngapeth inspiré au service (3 points), s'est contentée d'étaler toute sa maîtrise technique face à un Leo Andric incandescent mais bien trop seul (16 points).

Frayeur dans le 3e set et l'Allemagne dans toutes les têtes

Ne s'en remettant qu'à de multiples demandes de temps mort ou à d'innombrables challenges de points, Emanuele Zanini, l'entraîneur de la sélection à damier, s'est subitement mis à rêver de pousser la France dans un 4e set. La faute à un relâchement dans les rangs français et à un grand turn over opéré par Bernardinho, avide de confronter les jeunes pousses au niveau d'une compétition internationale. Accrochée jusqu'au bout du 3e set par une Croatie opportunistes devant les fautes d'inattention de Yacine Louati ou Jénia Grebennikov, les Bleus ont pu se tourner vers Trévor Clévenot (12 points dont 7 marqué dans la troisième manche), clinique à l'heure de conserver l'avantage dans le sprint final.
Appliqué malgré des moments d'égarement, Théo Faure (21 ans) a illustré la crispation ambiante chez les jeunes lancés par le sélectionneur brésilien. Toutefois, les cadres ont finalement permis aux Bleus de l'emporter sur le fil (26-24), à l'image de Nicolas Le Goff, impérial au centre, et d'Antoine Brizard, auteur de l'ace victorieux. Avec ce deuxième succès en deux rencontres, les Bleus recollent à l'Allemagne en tête du groupe D (6 points chacun). Ils le reconnaîtront volontiers mais les tricolores avaient sans doute déjà ce dimanche soir la tête au match contre l'Allemagne prévu demain à 19h00. Un premier choc pour la France dans cet Euro2021.
Championnat d'Europe
Dernière ligne droite après un été éprouvant pour les champions olympiques
12/09/2021 À 19:39
Championnat d'Europe
5/5 : Les Bleus ont réussi une phase de poules parfaite
09/09/2021 À 18:29