Le message est clair, net, précis, avec une pointe d'ironie. C'est du Earvin Ngapeth tout craché. La Fédération internationale de volley-ball a communiqué ce samedi sa décision de maintenir le championnat du monde en Russie, en août prochain, malgré les événements politiques actuels et la guerre en cours sur le sol ukrainien. Le Français n'a pas tardé à réagir sur Twitter, d'un laconique : "Sans moi", agrémenté d'émojis pleurant de rire.
Championnat du Monde
L'organisation du Mondial 2022 retirée à la Russie
01/03/2022 À 10:03
"La FIVB travaille en étroite collaboration avec la Fédération russe de volleyball et le comité d'organisation des Mondiaux 2022, en préparation de divers événements de volley-ball et de beach-volley qui se dérouleront dans le pays comme prévu. Alors que la FIVB estime que le sport doit toujours rester séparé de la politique, nous surveillons de près la situation pour assurer la sécurité et le bien-être de tous les participants à nos événements, ce qui est notre priorité absolue", est-il déclaré dans un communiqué.
Une position à contre-courant des décisions récentes de nombreuses fédérations de délocaliser les événements sportifs prévus en Russie prochainement. Et qui va même à l'encontre des préconisations du Comité international olympique, qui appelle les fédérations à déplacer ou annuler les rendez-vous censés se tenir sur le sol russe.
Championnat du Monde
Les Bleus n'iront pas au Mondial en Russie
26/02/2022 À 16:43
Ligue A
Tours écarte Narbonne et rejoint Montpellier en finale
30/04/2022 À 20:06