Après la FIFA, la fédération internationale de volley sanctionne également la Russie. Si les Russes ont été exclus de la prochaine Coupe du monde de football, ils ne pourront pas organiser le Mondial de volley, prévu du 26 août au 11 septembre 2022.
"Depuis l'invasion militaire de l'Ukraine par la Russie, la FIVB est très inquiète face à l'aggravation de la situation, et pour la sécurité des Ukrainiens. Le conseil d'administration est arrivé à la conclusion qu'il serait impossible de préparer et d'organiser les championnats du monde en Russie à cause de la guerre en Ukraine", écrit l'instance dans un communiqué.
Championnat du Monde
Les Bleus n'iront pas au Mondial en Russie
26/02/2022 À 16:43

Le nouveau pays-hôte doit être annoncé ultérieurement

Respectivement championnes olympique et du monde, la France et la Pologne avaient annoncé le week-end dernier leur intention de boycotter cet événement s'il devait être maintenu en Russie. Le nouveau pays-hôte doit être annoncé ultérieurement, précise la FIVB. Cette décision est un nouveau coup dur pour le sport russe (les Russes ont obtenu la médaille d'argent olympique à Tokyo en volley).
D'habitude plutôt enclin à rester à l'écart de la politique, le Comité international olympique (CIO) a recommandé lundi de bannir Russes et Biélorusses des compétitions sportives. Dans le ski, le biathlon, le hockey sur glace, la Formule 1, mais aussi le rugby, la boxe, la natation ou le badminton, les mesures de bannissement des sportifs russes et biélorusses, mais aussi d'annulation de compétitions ou de ruptures de contrats de sponsoring, se multiplient depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, jeudi dernier.
Championnat du Monde
"Sans moi, merci" : Ngapeth contre la tenue des mondiaux en Russie
26/02/2022 À 12:08
Ligue A
Tours écarte Narbonne et rejoint Montpellier en finale
30/04/2022 À 20:06