Un match titanesque, des nerfs d’aciers, à nouveau, et l’équipe de France a refroidi Ljublana. Dans une Stozice Arena à guichets fermés et surchauffée par les supporters slovènes, un énorme Earvin Ngapeth et sa troupe ont eu la peau de la Slovénie en cinq sets (25-21, 20-25, 23-25, 34-32, 15-7). Les Bleus, qui ont sauvé trois balles de matches, enchaînent sur un deuxième succès en autant de matches dans ce Mondial et se mettent dans les meilleures dispositions pour les 8es de finale.
Championnat du Monde
"Elle fait mal" : Les Français accusent le coup
07/09/2022 À 19:56
Ce n’était qu’un match de la phase de poule, mais les Bleus ont livré un combat digne d’un dernier carré face aux co-organisateurs de la compétition. Les hommes d’Andrea Giani, larges vainqueurs de l’Allemagne (3-0) mais moribonds, avaient à cœur de livrer une meilleure prestation face aux doubles vice-champions d’Europe en titre, de loin leur adversaire le plus coriace dans le groupe D. Ils ont bien entamé la partie, sérieux, se détachant rapidement (11-4), notamment en raison d’un grand nombre de fautes au service, de l’autre côté du filet.
Mais dans l’atmosphère bouillonnante offerte par leurs compatriotes, les joueurs de Gheoghe Cretu ont peu à peu haussé leur niveau. Et proposé quelques attaques ou défense splendides pour revenir dans le giron des Tricolores (22-20), qui ont très vite pu compter sur un Ngapeth des grands soirs. D’une balle parfaitement placée, il a ainsi conclu le premier acte en faveur des Français.

Une baisse de régime, puis le réveil

Le joueur de Modène (23 points à 46% d’efficacité), en revanche, n’a pas échappé à la baisse de régime qui a frappé l’ensemble des champions olympiques ensuite. A l’instar d’un Nicolas Le Goff peu en verve, les Français ont commencé à lâcher de plus en plus de points sur des services ratés. Et en face, les Slovènes ont peu à peu pris en assurance, réalisant des gestes chaque fois plus tranchants.

La Slovénie a un temps dominé les Bleus

Crédit: Getty Images

Le réceptionneur-attaquant Klemen Cebulj (18 points), ou le capitaine Tine Urnaut (16 points dont 2 blocks), ont fait peu à peu augmenter la température, faisant preuve de plus en plus de répondant pour mener 2 sets à 1. Puis pour s’offrir, dans une fin de 4e set irrespirable, trois balles de matches, sur lesquels les Bleus ont fait respecter leur statut de favori de la compétition.
Alors qu’ils ont aussi manqué plusieurs balles de set, les coéquipiers de Kévin Tillie, auteur d’une grosse entrée, ont pris le dessus d’un dernier coup de massue de Ngapeth. Celui-ci a laissé la Slovénie K.O., et l'équipe organisatrice s’est effondrée ensuite dans l’ultime manche, où les Bleus ont retrouvé des couleurs. Cette victoire va faire énormément de bien à un groupe qui court après son premier sacre au Mondial. La suite de l’aventure devrait toutefois être plus simple face au Cameroun, mardi.
Championnat du Monde
Terrible déception : les Bleus échouent aux portes des demies
07/09/2022 À 17:53
Championnat du Monde
Un match irrespirable et les Bleus se sortent du piège tendu par le Japon
05/09/2022 À 21:19