Eurosport

La France remporte le TQO de Berlin et se qualifie pour les JO de Tokyo

La France remporte le TQO de Berlin et se qualifie pour les JO de Tokyo

Le 11/01/2020 à 11:10

Les Bleus ont décroché leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo en battant l’Allemagne 3-0 à Berlin en finale du TQO.

Les pleurs de Laurent Tillie à la fin du tournoi en disaient long : ses hommes ont joué le meilleur volley de leur histoire, après avoir pourtant été au bord de l’élimination à plusieurs reprises.

Les Bleus ont lancé leur compétition par une victoire sans appel contre la Serbie : 3-0. Face aux Bulgares lors du deuxième match, la réussite a changé de camp. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup, mais c’est la Bulgarie qui a eu le dernier mot en remportant le 5e set.

Contre les Pays-Bas, les Français ont aussi perdu : alors qu’ils contrôlaient les débats (2 sets à 0), ils se sont totalement effondrés et ont laissé filer la victoire. Dans le même temps, la Serbie s’inclinait face à la Bulgarie 2-3, un résultat qui offrait une qualification inespérée aux Bleus.

En demi-finale, les Bulgares ont été largement battus par l’Allemagne 3-1.

Les Bleus ont eux livré un duel titanesque face à la Slovénie. Asphyxiés en début de rencontre, ils ont enchaîné les fautes et ont logiquement lâché les deux premiers sets.

Au bord de l’élimination, les Français ont alors totalement changé de visage et ont arraché les deux sets suivants. La Slovénie, sonnée, a lâché prise dans le 5e set (15-9 pour la France).

En finale face à l’Allemagne, les coéquipiers d’Earvin N’Gapeth ont littéralement marché sur l’eau. Menés par un très grand Jean Patry, le sauveur du pays face à la Slovénie, ils ont fait la course en tête durant tout le match et n’ont laissé que les miettes à leurs adversaires.

Les Bleus disputeront donc les Jeux pour la deuxième fois d’affilée au terme d’une épopée fantastique.

La fameuse team « Yavbou » ira au Japon avec les dents longues comme des couteaux. Au vu de l’état de grâce qui semble avoir touché l’équipe, Laurent Tillie peut nourrir des ambitions légitimes… à condition que ses hommes soient plus constants dans leurs prestations.