Eurosport

Le Paris Volley évite le dépôt de bilan et devrait jouer en Ligue B cette saison

Le Paris Volley évite le dépôt de bilan et devrait jouer en Ligue B cette saison
Par AFP

Le 12/09/2018 à 22:50Mis à jour Le 12/09/2018 à 22:51

En grande difficulté financière, le Paris Volley devait trouver 300 000 euros pour éviter le dépôt de bilan. C'est chose faite mercredi soir selon Michel Rougeyron, son président. Le PUC a en effet accepté d'apporter 150 000 euros au club alors que sept investisseurs ont donné des garanties pour les 150 000 autres. Le Paris Volley devrait donc évoluer en Ligue B lors de la saison 2018-2019.

Le Paris Volley a évité le dépôt de bilan grâce à un apport financier pour combler son déficit et devrait pouvoir repartir en Ligue B, a annoncé à l'AFP le président du club de la capitale Michel Rougeyron, mercredi. En proie à des difficultés financières, le Paris Volley avait besoin de trouver 300 000 euros. Sans cet apport, le club aurait été contraint de déposer le bilan.

Réuni en conseil d'administration mercredi soir, le Paris Université Club (PUC) omnisports a accédé à la demande du Paris Volley d'apporter 150 000 euros au club, a expliqué Michel Rougeyron. "Tout va bien s'arranger. On va pouvoir continuer et assainir notre situation", a précisé le président du club. Des investisseurs ont en effet "donné une garantie largement supérieure" aux 150 000 euros restants nécessaires pour combler le déficit. "Le club va pouvoir démarrer dans d'excellentes conditions", s'est réjoui Michel Rougeyron. Ces investisseurs sont "sept personnes venus du volley-ball et un du football", a-t-il ajouté.

Dès jeudi, le président du club va pouvoir envoyer une lettre d'intention pour engager par écrit l'équipe auprès de la Ligue nationale de volley (LNV), dont le bureau se réunira vendredi, pour décider d'une inscription du club de la capitale à partir des éléments qui vont être envoyés, a indiqué Michel Rougeyron. "Maintenant, il n'y a plus de problème. Le club est tiré d'affaire", a-t-il conclu.

0
0