Eurosport

Les Bleus focalisés sur le tournoi de qualification olympique de Gdansk

Les Bleus focalisés sur le tournoi de qualification olympique de Gdansk

Le 14/07/2019 à 13:10Mis à jour Le 14/07/2019 à 13:11

Après son échec en Ligue des Nations, l’équipe de France a désormais en ligne de mire la qualification aux prochains Jeux Olympiques.

Laurent Tillie avait déclaré que la Nation League n’était pas un objectif prioritaire. Il l’a montré en se passant de plusieurs joueurs majeurs, dont Ngapeth, pour les phases finales du tournoi à Chicago.

Face à l’élite du volley mondial, les Français n’ont pas fait le poids. Ils ont été battus en 4 sets par les États-Unis, mais surtout en 3 sets par la Russie. Le message est on ne peut plus clair : sans ses cadres, et surtout sans inspiration, les Bleus ne peuvent pas rivaliser avec les plus grosses nations.

Malgré cet échec, la France termine la compétition avec 11 victoires et 6 défaites, un bilan qui est loin d’être catastrophique, mais qui n’est pas au niveau des prétentions d’une équipe qui a remporté la Ligue Mondiale l’année dernière.

Le premier objectif majeur des Bleus cet été est le Tournoi de Qualification Olympique de Gdansk du 9 au 11 août. Ils y affronteront la Slovénie, la Tunisie et surtout la Pologne qui est double championne du monde. Pour cette compétition, Laurent Tillie profitera d’un groupe au complet.

Si la France s’impose, elle sera directement qualifiée pour les JO de Tokyo. Le cas échéant, elle tentera de récupérer son billet lors du dernier tournoi européen qui aura lieu en janvier 2020, vraisemblablement à Berlin. La date et le lieu exact ne sont toutefois pas encore définitivement arrêtés.

Deuxième rendez-vous incontournable : l’Euro 2019 qui se déroulera en France entre le 12 et le 18 septembre. Les Bleus chercheront à se racheter après leur 9e place obtenue en Pologne il y a deux ans. Ils avaient été sortis par la République tchèque dès les barrages d’accession en quarts de finale.

La France est à la poursuite d’un titre continental depuis 2015, année où elle avait conquis le Graal en Bulgarie face à la Slovénie. Lors de cette édition, Antonin Rouzier avait fini MVP et meilleur marqueur.

0
0