Déjà vainqueurs de la Bulgarie, de l'Allemagne et de l'Australie, les Bleus ont encore haussé le ton face au Brésil (39-37, 25-18, 30-28), champion olympique en titre, dans cette Ligue des nations, qui leur sert de préparation aux Jeux de Tokyo. La première manche a donné lieu à un chassé-croisé conclu à leur huitième balle de set par les Français, qui en avaient sauvé autant. Alors que les sélectionneurs font habituellement tourner leurs effectifs pendant ce tournoi-marathon, Laurent Tillie a choisi de "laisser les mêmes joueurs sur le terrain" en voyant l'évolution du score car la possibilité d'un 3-0 contre la meilleure nation de volley du siècle ne se refuse pas. "On fera du turn-over demain !", a-t-il dit.
Calendrier, horaires, diffusion : tout ce qu'il faut savoir sur les JO
Jenia Grebennikov, légèrement blessé en arrivant à Rimini, a fait ses débuts au poste de libéro. Earvin Ngapeth, aligné pour la deuxième fois, a montré qu'il se mettait peu à peu dans le rythme (12 points). Kevin Tillie a confirmé sa belle forme (13 points) et Jean Patry a été solide à la pointe de l'attaque (20 points). La Ligue des nations, nouvelle mouture de l'ex-Ligue mondiale, se déroule cette année dans une bulle sanitaire où chaque équipe affronte une fois les quinze autres lors de la première phase.
Nations League - League Round
La France bat l'Argentine et reste en course pour le Final 4
IL Y A 17 HEURES
"La première place après quatre matches ? C'est complètement anecdotique. Ce qui nous intéresse, c'est ce qu'on fait tous les jours sur le terrain", a dit Tillie. La France aura un nouveau "match de travail" intéressant vendredi contre la Serbie, championne d'Europe.
Nations League - League Round
Faciles vainqueurs de l'Iran, les Bleus peuvent toujours croire aux demies
HIER À 15:02
Tokyo 2020
De la continuité dans le renouveau des volleyeurs bleus à Tokyo
18/06/2021 À 10:20