AFP

Les Bleus relèvent la tête

Les Bleus relèvent la tête
Par AFP

Le 09/08/2016 à 17:59Mis à jour Le 09/08/2016 à 19:24

JO RIO 2016 - Défaits par l'Italie lors de leur entrée en lice, les volleyeurs français se sont repris, mardi face au Mexique. Une victoire 3-0 (25-18, 25-12, 25-22) qui les relance dans le tournoi olympique.

La France, surprise dimanche par l'Italie (0-3), s'est réveillée mardi aux dépens du Mexique (3-0), dans le tournoi de volley des JO de Rio. Les Français, après des tâtonnements initiaux, ont déroulé face à l'équipe mexicaine débordée nettement malgré sa résistance dans la troisième manche (25-18, 25-12, 25-22). Benjamin Toniutti et ses coéquipiers seront opposés jeudi au Canada lors de leur prochain match de poule.

Deux jours après la gifle infligée par l'Italie (0-3), les coéquipiers de Benjamin Toniutti ont rectifié le tir en 59 minutes de jeu face à l'un des petits poucets du tournoi. "Le tournoi est d'un niveau jamais atteint", a souligné Laurent Tillie. "Il faut qu'on accepte de ne pas très bien jouer, on est encore en convalescence. Notre but va être d'essayer de faire déjouer les adversaires pour que l'on se retrouve à égalité".

" On passera par la toute petite porte, peut-être par le soupirail ou les égouts"

Confrontée à des gros bras dans son groupe, avec le Canada pour prochain adversaire (jeudi) puis les Etats-Unis et le Brésil, les Français doivent prendre l'une des quatre premières places. "On passera par la toute petite porte, peut-être par le soupirail ou les égouts, mais on passera", a souri l'entraîneur français en se référant à la difficile entame des "Bleus": "On est arrivé ici en pensant qu'on passerait par Versailles !"

Contre le Mexique, les Français ont déroulé après des tâtonnements initiaux. Mais, après n'avoir laissé que 12 points à leurs adversaires, ils ont dû se livrer dans le troisième set pour conclure à la deuxième balle de match. "Quand on est mis en difficulté, il faut revenir sur nos bases", a estimé le central Nicolas Le Goff. Avec agressivité, concentration, sérieux, les mots choisis par les Bleus pour se relancer sous les applaudissements de leurs supporters qui ont même entonné pendant quelques instants la Marseillaise dans le Maracanazinho.

0
0