Pauline Ferrand-Prévot ne veut retenir que du positif de Tokyo. C'est le sens du message posté par la double championne du monde en titre de VTT, décevante 10e de la course olympique mardi. Si, au vu de ses états de service et de ses ambitions, son résultat sur le circuit technique et difficile d'Izu reste au mieux frustrant, au pire décourageant cinq ans après son abandon à Rio, elle n'a pas la même lecture des évènements. "Comme les médias s’en donnent à cœur joie pour enfoncer leurs athlètes, et aussi pas mal de 'Monsieur je sais tout', je tiens à prendre la parole sur ma course d’hier", a débuté une PFP incisive dans un message posté sur Instagram.
Suivez l'intégralité des Jeux Olympiques en direct sur Eurosport

Ferrand-Prevot, la poisse : sa chute en début de course qui l'aura retardée

Tokyo 2020
Sarrou : "C’était clair qu’on enlevait la planche, je pense que Van der Poel a fait une erreur"
29/07/2021 À 11:59
Victime d'une chute alors qu'elle était à la bagarre avec la future championne olympique, puis d'une crevaison, elle préfère positiver : "Je pense que c’est une place respectable et honorable. En tout cas, c’est comme cela que je le ressens au plus profond de moi, explique-t-elle. Donc je suis fière de moi, je garde le sourire, je garde mon rêve d’être championne olympique un peu plus longtemps dans un coin de ma tête, et je vais me battre pour conserver mes titres de championne d’Europe et de championne du monde." Rendez-vous donc en 2024.
Tokyo 2020
"Elle débranche le cerveau", "un geste stupide" : Règlement de compte entre Ferrand-Prévot et Neff
28/07/2021 À 05:30
Tokyo 2020
Ferrand-Prévot : "Le titre s'est joué sur ma chute"
27/07/2021 À 10:15