Getty Images

24h du Mans : Fernando Alonso en pole position avec la Toyota n°8

Alonso et Toyota partiront en pole !

Le 15/06/2018 à 00:04Mis à jour Le 16/06/2018 à 00:58

24H DU MANS - Pas de révolution dans la Sarthe. C'est le trio de la Toyota n°8 composé de Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima qui partira en pole position de la 86e édition samedi. L'équipage a même amélioré le chrono effectué mercredi soir en claquant un impressionnant 3'15"377, oeuvre une nouvelle fois du pilote japonais.

Toyota prend une première option sur les 24H du Mans. Dominatrice tout au long des séances de qualifications, la firme japonaise a sécurisé la pole position jeudi soir à l'issue de la troisième et dernière séance. C'est la Toyota n°8 du trio Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima qui est allée chercher cette pole en améliorant même son chrono de presque deux secondes (1"893).

Déjà auteur du meilleur temps mercredi soir, Kazuki Nakajima s'est mis en mode fusée pour signer un chrono de référence en 3'15"377 à six petits dixièmes du record de la piste appartenant à Kamui Kobayashi depuis l'an dernier (3'14"791). C'est sa deuxième pole au Mans après 2014.

Alonso a roulé sous la pluie

"Il n'y avait pas beaucoup de trafic, la piste était libre et donc j'y suis allé. Je suis très content de ce qu'on a fait lors des qualifications. On n'a pas eu de problèmes cette semaine, la balance de la voiture est très bonne", a précisé Nakajima au micro d'Eurosport après la séance.

Évidemment sur le pont, Alonso, lui, s'est surtout mis en conditions pour piloter de nuit lors de cette dernière sortie bien mouvementée et pluvieuse. Son run effectué en fin de séance lui a d'ailleurs été profitable en terme d'adaptation puisqu'il a pu rouler avec ses gommes pluie. A l'aise avec sa monture, l'Espagnol est fin prêt pour son grand rendez-vous avec le mythique tracé sarthois. Plus que jamais, Toyota a tout réuni pour réussir sa grande première au Mans. C'est son week-end.

La Toyota n°7 battue, Duval pris par la patrouille en LMP2

Attendue au tournant, Toyota a assuré le doublé sur la première ligne en plaçant la Toyota n°7 du trio Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez à la 2e place. Déjà battue à Spa, l'autre Toyota devra tirer les marrons du feu lors de la course. Avec son chrono en 3'17"377 réalisé par Lopez, elle a rendu deux secondes à la n°8. Troisième, la Rebellion d'André Lotterer, Neel Jani et Bruno Senna est beaucoup plus loin (+4"072). La SMP racing n°11 de Jenson Button s'élancera de la 7e place (+6"031)

Parmi les péripéties de la soirée, il faudra noter la rétrogradation de la voiture n°28 du TDS Racing. Meilleur temps de la catégorie LMP2, la voiture a vu tous ses chronos être annulés en fin de séance pour avoir ignoré un appel à la pesée. Loïc Duval, Matthieu Vaxivière et François Perrodo prendront le départ à la 13e place au lieu de la 10e.

Vidéo - Nakajima a mené Toyota à la pole : le résumé de la qualification en vidéo

04:53
0
0