Getty Images

Les Toyota ont annoncé la couleur : les deux seront en première ligne

Les Toyota ont annoncé la couleur : les deux seront en première ligne
Par AFP

Le 14/06/2019 à 00:12Mis à jour Le 14/06/2019 à 00:59

24 HEURES DU MANS - Les deux Toyota partiront en première ligne samedi à 15h00 lors de la 87e édition des 24 heures du Mans. C’est le trio composé par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez qui s’élancera en pole position après avoir devancé la voiture de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso lors des essais qualificatifs .

Les deux Toyota s'élanceront en première ligne samedi pour la 87e édition des 24 heures du Mans après avoir réalisé les meilleurs temps lors des essais qualificatifs jeudi soir. Les voitures japonaises partent grandissimes favorites de cette épreuve où elles avaient déjà réalisé le doublé l'an dernier. Celle pilotée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria Lopez a devancé celle de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso, l'apanage du tour le plus rapide revenant pour la deuxième année consécutive à Kobayashi.

La 3e et dernière séance qualificative a été disputée à la nuit tombée et a vu les Toyota hybrides montrer leur supériorité sur les six autres voitures engagées dans la catégorie reine LMP1. Elles sont les seules à être équipées d'un système de propulsion hybride à récupération d'énergie alors que leurs concurrentes ont des moteurs thermiques classiques moins puissants même si elles bénéficient d'un poids minimum moins élevé.

C'est l'équipage composé du Suisse Sébastien Buemi, du Japonais Kazuki Nakajima et de l'Espagnol Fernando Alonso qui l'avait emporté l'an dernier. "C'est ma 2e pole position mais j'aimerais bien gagner au moins une fois", a ironisé Kamui Kobayashi jeudi. Au total, 61 voitures seront au départ de la course samedi à 15h00 après le forfait de la Porsche N.99 du Dempsey-Proton Racing suite à un accident survenu lors des essais libres de mercredi.

Résultats des essais qualificatifs :

1. Mike Conway - Kamui Kobayashi - José Maria Lopez (GBR-JAP-ARG/Toyota TS050-Hybrid) 3:15.497

2. Sébastien Buemi - Kazuki Nakajima - Fernando Alonso (SUI-JAP-ESP/Toyota TS050 - Hybrid) à 0.411

3. Stéphane Sarrazin - Egor Orudzhev - Sergey Sirotkin (FRA-RUS-RUS/SMP Racing - BR Engineering BR1-AER) à 0.662

4. Thomas Laurent - Nathanaël Berthon - Gustavo Menezes (FRA-FRA-USA/Rebellion R13-Gibson) à 0.907

5. Vitaly Petrov - Mikhail Aleshin - Stoffel Vandoorne (RUS-RUS-BEL/SMP Racing - BR Engineering BR1-AER) à 1.168

6. André Lotterer - Neel Jani - Bruno Senna (GER-SUI-BRA/Rebellion R13-Gibson) à 1.313

7. Henrik Hedman - Ben Hanley - Renger Van Der Zande (SWE-GBR-NED/Dragonspeed - BR Engineering BR1-Gibson) à 4.703

8. Oliver Webb - Paolo Ruberti - Tom Dillmann (GBR-ITA-FRA/Bykolles - Enso CLM P1/01-Gibson) à 7.612

  • Catégorie LMP2:

1. Jonathan Hirschi - Tristan Gommendy - Vincent Capillaire (SUI-FRA-FRA) Oreca 07 - Gibson): 3:25.073

  • Catégorie LMGTE Pro:

1. Marco Soerensen - Nicki Thiim - Darren Turner (DAN-DAN-GBR) Aston Martin Vantage): 3:48.000

  • Catégorie LMGTE AM:

1. Matteo Cairoli - Satoshi Hoshino - Giorgio Roda (ITA-JPN-ITA/Porsche 911 RSR): 3:51.439

0
0