WEC

Dès son premier tour, Alonso a montré qu'il n'était pas là pour rigoler

00:01:09