Getty Images

Rebellion en pole, Toyota en figurant

Rebellion en pole, Toyota en figurant

Le 09/11/2019 à 09:03Mis à jour Le 09/11/2019 à 12:25

4 HEURES DE SHANGHAI - Rebellion a signé la pole position sur le circuit chinois, samedi, avec l'Etasunien Gustavo Menezes et le Brésilien Bruno Senna.

Rebellion Racing a réussi la toute première pole position de son histoire en championnat du monde d'Endurance, samedi aux 4 Heures de Shanghai. Avec un chrono moyen de 1'45"892, l'Etasunien Gustavo Menezes et le Brésilien Bruno Senna se sont placés en tête de la grille de départ de la 3e manche du Mondial 2019-2020. Au volant de la R13 n°1, Senna a signé le meilleur chrono en 1:45.778.

Autre fait inédit, aucun bolide hydride ne figurera dans le top 3 depuis le début de l'ère, en 2012, puisque deux Ginetta se sont classées derrière la voiture suisse : la n°6 de Charlie Robertson et Michael Simpson devant la n°5 d'Egor Orudzhev et Ben Hanley.

Alors, où ont échoué les Toyota TS050, reines des dernières 24 Heures du Mans ? Aux quatrième et cinquièmes rangs. Ralenties par le handicap du à ses résultats à Silverstone et à Fuji (réduction de 45% de la puissance hybride, 7.5% de la consommation d'essence et augmentation de 28kg du poids minimal comparé à 2018), la n°7 de Mike Conway et Kamui Kobayashi (et José Maria Lopez) a précédé la n°8 de Kazuki Nakajima et Brendon Hartley (et Sébastien Buemi).

"Nous savions que la qualification serait difficile, et finir quatrième et cinquième était attendu, a commenté Mike Conway. Potentiellement, nous aurions pu être un peu plus rapide mais nous avons protégé nos pneus pour la course."

0
0