Notre invité Sébastien Buemi nous confiait mardi dans Les fous du volant que la Toyota GR010 n°7 a le vent en poupe depuis un an et demi en Championnat du monde d'Endurance, et que rien ne semble pouvoir l'arrêter face à la n°8 qu'il partage avec Brendon Hartley et le futur retraité Kazuki Nakajima.
Victorieuse des dernières 24 Heures du Mans, la machine japonaise longtemps a un peu plus fait voler son équipage vers une nouvelle gloire en se positionnant vendredi en pole des 8 Heures de Bahreïn, théâtre de la sixième et ultime manche de la saison de WEC 2021.
Dans les mains du Japonais Kamui Kobayashi, la n°7 du Toyota Gazoo Racing a conquis la pole position au bout d'un tour en 1'46"250, soit 0"290 plus vite que la n°8 emmenée par Brendon Hartley.
8 Heures de Bahreïn
La victoire pour la n°8, le titre Pilotes pour la n°7
06/11/2021 À 19:11

Buemi : "En endurance, on court pour le constructeur"

Kobayashi veut être à la hauteur pour la der de Nakajima

Déjà victorieux des 6 Heures de Bahreïn, samedi dernier, Kamui Kobayashi a ainsi fait tomber un point de plus dans son escarcelle, tout comme celle de ses associés Mike Conway et José Maria Lopez, pour porter leur avance commune à 16 longueurs sur Buemi - Hartley - Nakajima. Etant donné qu'il n'y a que trois Hypercars engagées, en comptant l'Alpine de Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière, et que le barème attribuera 38 points à l'équipage victorieux, 27 au deuxième et 23 au troisième, il suffira à la n°7 de voir l'arrivée samedi pour sacrer ses pilotes.
"Les pilotes des deux voitures savaient que la qualification allait être très importante pour le Championnat du monde, a rappelé Kamui Kobayashi après sa performance. Ce fut une grosse bagarre, l'un des plus rudes de l'année. Je ne m'attendais pas à être en pole car j'avais un peu galéré en essais libres mais Mike, José et l'équipe m'ont beaucoup aidé. Nous avons fait de gros changements de réglages et ça a marché. Finir la saison par une victoire serait génial. C'est une course importante pour moi personnellement car c'est la dernière de Kazuki avec l'équipe."
WEC
"Une grande victoire d'être là" : Les trois pilotes qui font évoluer les mentalités
28/12/2021 À 08:50
WEC
Buemi : "En endurance, on court pour le constructeur"
02/11/2021 À 19:38