Les trois pilotes de la Toyota N.7, l'Argentin José Maria Lopez, le Japonais Kamui Kobayashi et le Britannique Mike Conway ont été sacrés champions du monde d'endurance à l'issue des Huit Heures de Bahreïn disputées samedi.
L'équipage a pris la 2e place derrière la voiture soeur N.8 pilotée par le Suisse Sébastien Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Néo-Zélandais Brendon Hartley. De quoi terminer avec 173 points, contre 168 à leurs rivaux au sein de l'écurie Toyota.
8 Heures de Bahreïn
En pole position à Sakhir, l'équipage de la Toyota n°7 fait un pas de plus vers le titre
05/11/2021 À 20:09
La marque japonaise avait déjà assuré le titre mondial des constructeurs, dans la catégorie Hypercar, à l'issue de la manche précédente du Championnat du monde (WEC) disputée sur ce même circuit de Bahreïn dimanche dernier.
La 3e place, comme souvent cette saison, a été prise par l'Alpine partagée par les Français Matthieu Vaxivière et Nicolas Lapierre avec le Brésilien André Negrão, reléguée à six tours.
En LMP2 c'est l'Oreca du Néerlandais Robin Frijns, de l'Autrichien Ferdinand Habsburg et du Français Charles Milesi qui l'a emporté, ce qui permet aux trois pilotes de remporter le championnat dans cette catégorie.
En GT-Pro, l'Italien Alessandro Pier Guidi et le Britannique James Calado sont sacrés, le titre constructeur allant à Ferrari. En GT-AM, l'Italien Alessio Rovera, le Français François Perrodo et le Danois Nicklas Nielsen sont sacrés chez les pilotes et l'écurie AF Corse (Ferrari) chez les équipes.
Il s'agissait de la dernière course chez Toyota pour le Japonais Nakajima, 36 ans. Il pourrait être remplacé l'an prochain par le Français Sébastien Ogier, septuple champion du monde des rallyes (WRC), qui souhaite tenter sa chance en endurance l'an prochain tout en continuant à courir épisodiquement pour Toyota en WRC.
Le championnat WEC s'est déroulé cette année sur six courses, dont les 24 Heures du Mans, et a vu les débuts de la nouvelle catégorie Hypercar, dominée par Toyota comme l'était la précédente appelée LMP1. D'autres constructeurs doivent toutefois rejoindre bientôt le WEC, dans la catégorie Hypercar ou dans celle des LMDh qui permettra de faire courir les mêmes voitures en WEC et dans le championnat américain IMSA. Parmi les marques déjà annoncées pour 2022 ou 2023 figurent Peugeot, Porsche, Ferrari, Audi, BMW et Cadillac.
. Résultat des 8 Heures de Bahreïn
1. Sébastien Buemi-Kazuki Nakajima-Brendon Hartley (SUI-JPN-NZL/Toyota N.8/Hypercar hybride) 247 tours en 8:01.25
2. Mike Conway-Kamui Kobayashi-José Maria Lopez (GBR-JPN-ARG/Toyota N.7/Hypercar hybride) à 7.351
3. André Negrao-Nicolas Lapierre-Matthieu Vaxivière (BRA-FRA-FRA/Alpine N.36/Hypercar) à 6 tours
4. Robin Frijns-Ferdinand Habsburg-Charles Milesi (NED-AUT-FRA/Oreca N.31/1er LMP2) à 7 tours
. Classement final du championnat du monde d'Endurance
Pilotes:
1. José Maria Lopez (ARG) 173 pts (CHAMPION)
Kamui Kobayashi (JPN) 173 (CHAMPION)
Mike Conway (GBR) 173 (CHAMPION)
2. Brendon Hartley (NZL) 168
Kazuki Nakajima (JPN) 168
Sébastien Buemi (SUI) 168
3. André Negrao (BRA) 128
Matthieu Vaxivière (FRA) 128
Nicolas Lapierre (FRA) 128
...
Constructeurs (catégorie Hypercar):
1. Toyota 206 pts (CHAMPION)
2. Alpine 128
3. Glickenhaus 37
WEC
"Une grande victoire d'être là" : Les trois pilotes qui font évoluer les mentalités
28/12/2021 À 08:50
WEC
Buemi : "En endurance, on court pour le constructeur"
02/11/2021 À 19:38