Wilkinson: Quatre Coupe du monde et un drop entré dans la légendeDernière mise à jour le : 20/05/2014
 
    Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer
A tout juste 20 ans et 10 sélections, Jonny Wilkinson dispute sa première Coupe du monde. Contre l'Italie, il établit son record de points dans cette compétition (32) et affronte un certain Jonah Lomu en poules. Le XV de la Rose sera éliminé en quart de finale par l'Afrique du Sud.Icon SportButeur hors-pair, Jonny Wilkinson crucifie l'Australie en finale en 2003 grâce à un drop du pied droit en prolongation (20-17). Un geste entré dans la légende.Icon Sport2003, c'est l'année de Wilkinson. Après le Grand Chelem, il décroche le titre de champion du monde au sein d'un XV de la Rose surpuissant. Au pied, il n'a aucun équivalent sur la planète. Wilkinson est élu meilleur joueur du monde cette année-là. Sans contestation possible.AFPEn 2007, face aux Samoa, Jonny Wilkinson débute sa troisième Coupe du monde. Les blessures l'ont longtemps empêché d'évoluer à son meilleur niveau. Mais son mental et son abnégation lui ont permis de tenir le coup... Et de revenir encore plus fort.Icon SportEn demi-finale, Wilkinson fait une nouvelle fois très mal à la France. Neuf points inscrits au pied et une qualification en finale (9-14). A ce moment-là, Wilkinson est haï du public français.Icon Sport

Passer la publicité

 
Pour sa seconde finale de Coupe du monde de rang, Sir Jonny ne peut rien devant la puissance des Sud-Africains, redoutables comme jamais (6-15). L'Angleterre doit laisser sa couronne mondiale aux Boks.Icon SportAvec Mike Catt, Jonny Wilkinson reste digne face aux Sud-Africains qui lèvent la Coupe du monde. L'ouvreur anglais a tout de même enlevé sa médaille de "finaliste" du cou.Icon SportEn 2011 et à 32 ans, Wilkinson entame la préparation de sa quatrième Coupe du monde avec l'Angleterre. En club, il rayonne à Toulon et prouve qu'il n'a rien perdu de sa superbe. Sa précision au pied est toujours aussi chirurgicale. Son physique, lui, tient le choc.Icon SportMalgré la concurrence de Toby Flood, Wilkinson dispute quatre des cinq matchs de l'Angleterre. Pour autant de titularisations. Une victoire sur lui-même et la concurrence. Il faut bien l'avouer: Wilkinson est indispensable dans une équipe.AFPLe 8 octobre 2011, il dispute son 19e et dernier match de Coupe du monde. Ironie de l'histoire, c'est face à la France, son meilleur ennemi. Son bilan est époustouflant: 19 matchs, 15 victoires, 2 finales jouées, 1 titre et 277 points inscrits (un record).Icon Sport