Märtin, l'héritier

Märtin, l'héritier
Par Eurosport

Le 30/10/2004 à 09:00Mis à jour

Markko Märtin (Ford) a profité de l'abandon de Sébastien Loeb (Citroën) pour se porter en tête du Rallye de Catalogne, samedi. Les principaux faits, spéciale par spéciale, de cette étape 2.

Top 5 au général avant le départ de l'étape 2 : 1-Loeb (FRA/Citroën Xsara) 1 min 15 min 22.2 sec, 2-Märtin (EST/Ford Focus) +2.0 sec, 3-1 min 11.5 sec, 3-Grönholm (FIN/Peugeot 307) +27.5 sec, 4-Sainz (ESP/Citroën Xsara) +46.4 sec, 5-Solberg (NOR/Subaru Impreza) +1 min 16.9 sec

ETAPE 2 : Lloret de Mar / Vic / Lloret de Mar - 8 spéciales (163 km)

Flexi Service (D) -Vic : 07h08 (10 minutes)

Regrouping - Vic : 07h18 (18 minutes)

ES7 Les Llosses- Alpens 1 (21.8 km) : DOUBLE CHEVRON

Les Citroën Xsara attaquent en toute liberté et signe un doublé, avec Sébastien Loeb devant Carlos Sainz, à 0.6 sec. Markko Märtin est 3e (Ford Focus) à 1.4 sec. Sur sa Subaru du Défi FFSA, Stéphane Sarrazin, 5e à 9.3 sec, bat l'Impreza officielle de Petter Solberg, 6e à 14.7 sec.

Mais à l'arrivée, c'est l'inquiétude pour Loeb. Le dessous de la Xsara a tapé dans un passage en appui et le carter d'huile est perçé...

ES8 Sta. Eulàlia 1 (16.8 km) : L'ABANDON DE LOEB

"Il y avait une pierre sur la route dans un virage en 5e vitesse, là où la voiture se trouve en plein appui, donc très basse. J'ai vu cette pierre mais n'ai pas pu l'éviter. On l'a prise sur le protège carter. Ça l'a percé", explique Sébastien Loeb, contraint à l'abandon avant le départ de cette spéciale. Le Français s'est fait piéger dans la spéciale précédente et a espéré jusqu'au dernier moment colmater la fuite d'huile de son carter. Mais la pâte qu'il a tenté d'appliquer n'a pas eu le temps de sécher pour empêcher la fuite du lubrifiant.

Scratch de l'Estonien Markko Märtin (Ford), nouveau leader.

ES9 Prats de Lluçanès-Olost 1 (9.94 km) : LA SECURITE D'ABORD

La spéciale 10 du Rallye de Catalogne a été annulée par sécurité, en raison du trop grand nombre de spectateurs bordant la route.

ES10 San Julià 1 (32.9 km) : ANNULATION

Spéciale annulée par sécurité, en raison du trop grand nombre de spectateurs bordant la route.

Marcus Grönholm (Peugeot 307) : "Tout a été parfait. J'ai fait quelques petits ajustements sur la voiture et tous marchent très bien. J'ai perdu un peu de confiance au milieu de la spéciale ce matin, car l'arrière n'avait pas assez de grip. Mais c'était de nouveau parfait dans le chrono suivant. L'écart avec le leader est assez grand, mais nous allons continuer d'attaquer."

Flexi Service (E) - Vic : 11h51 (20 minutes)
Regroupement - Vic : 12h11 (40 minutes)

ES11 Les Llosses- Alpens 2 (21.8 km) : GRONHOLM SE DETACHE

Grönholm (Peugeot) consolide sa 2e place au général face à Sainz (Citroën) avec un scratch 5.6 sec plus rapide que le vétéran espagnol. 11.6 sec à présent entre le 2e et le 3e. Grönholm est à 36.7 sec de Märtin (Ford).

ES12 Sta. Eulàlia 2 (16.8 km) : FRANCAIS EN VERVE

Pour 0.3 sec, l'espoir français Nicolas Vouilloz (Peugeot 206 Bozian), multiple champion du monde de descente à VTT, rate le scratch, qui revient à Markko Märtin (Ford Focus).

En prenant encore 17.1 sec à Solberg, Sarrazin passe son "chef de file" pour la 4e place au général !

ES13 Prats de Lluçanès-Olost 1 (9.94 km) : DE L'AIR

Grönholm creuse encore l'écart sur Sainz, qui pointe à 15.3 sec. Le Finlandais n'est en revanche pas encore une menace pour Märtin, que le cumul depuis vendredi situe 36.2 sec devant.

ES14 San Julià 1 (32.9 km) : SAINZ ENFIN PROPHETE

Sauf hécatombe dimanche, Carlos Sainz ne gagnera pas son rallye national. Un premier scratch, c'est déjà bien pour "El matador".

Flexi Service (F) - Vic : 17h06 (45 minutes)

Top 5 au général à l'issue de l'étape 2 : 1-Märtin (EST/Ford Focus) 2h 31 min 31.6 sec, 2-Grönholm (FIN/Peugeot 307) +39.7 sec, 3-Sainz (ESP/Citroën Xsara) +51.1 sec, 4-Sarrazin (FRA/Subaru Impreza) +2 min 10.9 sec, 5-Solberg (NOR/Subaru Impreza) +2 min 39.4 sec

0
0