France : le film de l'étape 2

France : le film de l'étape 2
Par Eurosport

Le 22/10/2005 à 19:00Mis à jour

Comme la veille, Sébastien Loeb (Citroën Xsara) a remporté les quatre spéciales en jeu lors de l'étape 2 du Rallye de France, samedi. Des ennuis de freins ont fait rétrograder son co-équipier François Duval. Toni Gardemeister (Ford Focus) a fini la journé

Top 5 au général avant l'étape 2 : 1-Loeb (FRA/Citroën Xsara) en 1h 14 min 20.3 sec, 2-Duval (BEL/Citroën Xsara) +41.3 sec, 3-Gardemeister (Ford Focus) +57.7 sec, 4-Solberg (NOR/Subaru Impreza) +1 min 07 sec, 5-Sarrazin (FRA/Subaru Impreza) +1 min 19.4 sec

ETAPE 2 : Ajaccio / Ajaccio - 4 spéciales (124,88 km)

ES5 Vico/Col de Sarzoggiu 1 (36,24 km) : ALERTE POUR DUVAL

Encore un top 4 pour Dani Sola (ESP/Ford). Sur la seule Peugeot 307 désormais en lice, Nicolas Bernardi (FRA) sort un peu la tête de l'eau, 10e temps à 37.7 sec.

Abandon d'Armin Schwarz (ALL/Skoda) à l'arrivée. Le futur retraité était 14e au général.

ES6 Ucciani/Bastelica 1 (26,20 km) : SOLA SORT, DUVAL DEGRINGOLE

Duval (Citroën) toujours en galère : 54.7 sec perdues sur ce coup. Il tombe de la 3e à la 5e place au général. Juste de quoi couronner Citroën chez les Constructeurs.

6e scratch de Loeb, invaincu. Gardemeister n'est qu'à 3.6 sec, soit le plus faible retard concédé par un adversaire du Français depuis le départ.

Duval : "Vers le milieu de la longue spéciale (ES5), le freinage sur l"avant a perdu son efficacité. Ça chauffait à l"avant droit. J"ai terminé avec une pédale descendant jusqu"au plancher. Sur le routier entre les deux spéciales, Sven [Smet, navigateur] et moi avons condamné l"étrier avant droit. Nous sommes partis prudemment dans l"ES6, avec du freinage sur trois roues seulement. Rapidement, l"avant gauche s"est mis à chauffer. J"ai dû finir avec le peu de frein restant sur l"arrière et le frein à main. Du coup, nous nous sommes fait quelques 'chaleurs".Mais l"essentiel est que nous ayons pu ramener la voiture au parc..."

Xavier Mestelan-Pinon, ingénieur Citroën : "François sollicite énormément les freins, nous le savons. L'hypothèse la plus vraisemblable est que la surchauffe a endommagé les joints de l'étrier avant droit, ce que nous saurons après examen de la pièce. Nous sommes passés du simple échauffement à la fuite de liquide..."

Regroupement Port de Commerce (25 minutes) : 12h36

Parc Assistance (D) (30 minutes) : 13h01

ES7 Vico/Col de Sarzoggiu 2 (36,24 km) : SEPT SUR SEPT

7e spéciale et 7e scratch de Loeb (Citroën). Duval (Citroën) remonte à la 4e place au général pour 1.1 sec aux dépends de Sarrazin.

ES8 Ucciani/Bastelica 2 (26,20 km) : LE GRAND HUIT

Galli perd sa 4e vitesse en cours de spéciale. Problème de changements de vitesses aussi pour Warmbold (Ford).

8e scratch de Loeb !

Top 5 au général après l'étape 2 : 1-Loeb (FRA/Citroën Xsara) en 2h 38 min 10.7 sec, 2-Gardemeister (Ford Focus) +1 min 30.5 sec, 3-Solberg (NOR/Subaru Impreza) +1 min 55.1 sec, 4-Duval (BEL/Citroën Xsara) +2 min 19.7 sec, 5-Sarrazin (FRA/Subaru Impreza) +2 min 27.7 sec

Parc Assistance (E) Flexi-service (45 minutes) : 17h30

Entrée au parc fermé (Margonajo) avant 21h17

0
0