Peugeot ouvre la voie à Citroën

Peugeot ouvre la voie à Citroën
Par Peugeot Sport

Le 21/10/2005 à 18:00Mis à jour

Citroën est en position de force pour enlever le titre Constructeurs après l'abandon de Marcus Grönholm (Peugeot), vendredi.

[21/10/05] - C’est après la dernière spéciale de la journée que Marcus Grönholm a été contraint à l’abandon, boîte de vitesses bloquée.

Marcus Grönholm venait de passer l'arrivée de la dernière spéciale de la première étape du Rallye de France lorsque sa boîte de vitesses s'est bloquée sur le troisième rapport. Arrêté, moteur calé au point stop de l'épreuve, il n'a pas réussi à relancer sa voiture au démarreur.

Contrairement aux jours pluvieux qui avaient précédé le départ, les conditions atmosphériques étaient presque estivales ce vendredi matin avec une température culminant à 24°C dans l'après-midi. Marcus Grönholm s'était maintenu en deuxième position après les deux premières épreuves spéciales de la matinée puis avait glissé à la quatrième place à l'issue de la dernière spéciale, avant de devoir abandonner,

"Nos deux 307 WRC étaient équipées pour la première fois cette année de notre boîte de vitesses à double embrayage" , a expliqué Jean Pierre Nicolas. "Elle nous aurait permis de gagner 15 à 20 secondes sur l'ensemble du rallye. Malheureusement et malgré une longue période de fiabilisation, Marcus a bloqué sa boîte après l'arrivée de la quatrième et dernière épreuve de la journée et a dû abandonner. C'est un coup dur !"

0
0