Avantage Loeb

Avantage Loeb
Par AFP

Le 16/09/2005 à 21:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën Xsara) occupe la tête du Rallye de Grande-Bretagne à l'issue de la première étape, disputée vendredi. Mais le Français devra encore lutter avec Petter Solberg (Subaru Impreza) pour inscrire enfin son nom au palmarès de la manche br

"On est arrivé à la seconde à la sortie de l'assistance, c'était un poil tard. C'est tout. Ca remet un peu de suspense, jugeait Loeb, philosophe. On est en tête. C'est très serré. C'est une belle bagarre... et ce n'est pas fini". Solberg restait menaçant. Mais c'est bien Marcus Gronholm (Peugeot 307) qui semblait être l'adversaire le plus dangereux, le seul véritablement à pouvoir empêcher Loeb de viser un succès. Seulement voilà.

Loeb ne veut pas penser au titre

"Marcus de toute façon ne va pas rester longtemps dans sa position, indiquait Loeb le midi. A mon avis dès la prochaine boucle, ses problèmes résolus, il va remonter à la troisième place. Je ne sais pas combien il est exactement mais au rythme o il roule, il va revenir. Moi, il faut que je fasse ma course". Le Français ne voulait pas penser au titre mais restait concentré pour parvenir enfin à décrocher une victoire après les deuxième places obtenues ces deux dernières années derrière Solberg sur les routes galloises.

Terrain piégeux

De quoi nourrir des regrets. "La 307 était parfaite. Vraiment la victoire était possible. C'est vraiment frustrant. Une minute de retard sur Loeb et Solberg, c'est trop. Maintenant je ne peux espérer que la 3e place", disait en pestant le pilote Peugeot. Si le terrain était piégeux le matin après les pluies des jours précédents, le soleil revenu avait asséché les chemins l'après-midi, laissant ça et là quelques plaques glissantes.

0
0