Grèce : le film de l'étape 1

Grèce : le film de l'étape 1

Grèce : le film de l'étape 1
Par Eurosport

Le 24/06/2005 à 11:45Mis à jour

C'est lors de la dernière spéciale de l'étape 1 du Rallye de Grèce, vendredi, que Sébastien Loeb (Citroën) a ravi la première place au général à Marcus Grönholm (Peugeot). Mikko Hirvonen (Ford) et Carlos Sainz (Citroën) ont surpris.

ETAPE 1 : Athènes / Lamia - 7 spéciales (128.06 km)

ES1 Stade Olympique d'Athènes (2.4 km) : THEATRE GREC

Jeudi, à 18h00, le stade des J.O. 2004 et ses 70.000 spectateurs sont un cadre exceptionnel pour cette super spéciale qui a des airs du Stade de France à l'heure de la Course des champions. Ce retour du rallye à Athènes, pour la première fois depuis 2003, est l'affaire de Sébastien Loeb (Citroën Xsara), qui confie avoir bien récupéré physiquement de ses 24 heures du Mans. Markko Märtin (Peugeot 307) est à 0.9 sec.

ES 2 Eleftherohori 1 (18.44 km) : BEAUCOUP DE CASSE

La spéciale : le départ en montée ouvre sur des secteurs très rapides et une vue dégagée idéale pour les spectateurs en haut de la montagne. Descente rapide vers l'arrivée.

Une cascade d'abandons, déjà. Sortie de route pour Manfred Stohl (Citroën), arbre de direction cassé pour Roman Kresta (Ford) et roue cassée pour Antony Warmbold (Ford).

Les Subaru en galère : Petter Solberg a laché 12.4 sec, Chris Atkinson 20.0 sec et Stéphane Sarrazin 26.7 sec.

ES 3 Rengini 1 (11.84 km) : LA SURPRISE HIRVONEN

La spéciale : très rapide, en montée, à flanc de montagne. Nombreuses épingles et passage de gué.

Les Skoda en souffrance : abandons des nominés Janne Tuohino (embrayage) et Armin Schwarz (moteur).

L'air du pays vivifie Aris Vovos, 5e chrono au volant de sa Subaru. Le Grec s'était mis en évidence en Turquie.

ES 4 Elatia-Zeli 1 (32.55 km) : HIRVONEN NE SE PRIVE PAS

La spéciale : les 10 premiers kilomètres larges et lisses font croire à une autoroute. A fond. Puis la route retrouve son caractère grecque, avec des cassis et le plus grand saut a un milieu. Une nouvelle épingle, au km20, donne le départ d'un exercice de pilotage technique dans des serrés.

Top 5 en 3.6 sec.

Parc Assistance (A) - Lamia : 11h32 (30 minutes)

ES 5 Eletherohori 2 (18.44 km) : HIRVONEN DECROCHE

La spéciale (reprise ES2) : le départ en montée ouvre sur des secteurs très rapides et une vue dégagée idéale pour les spectateurs en haut de la montagne. Descente rapide vers l'arrivée.

La 2e boucle s'annonce plus difficile pour Hirvonen, qui ne parade plus en tête avec ses 17.3 sec égarées sur le parcours. Grönholm est toujours là. Avec son scratch, le double champion du monde réapparaît en haut d'un classement qui s'est étiré. Gardemeister et Loeb, 2e et 3e sur le tronçon, sont aussi dans cet ordre au général.

ES 6 Rengini 2 (11.84 km) : OLE !

La spéciale (reprise ES3) : très rapide, en montée, à flanc de montagne. Nombreuses épingles et passage de gué.

Scratch de Carlos Sainz, qui aura donc marqué sa dernière apparition en Mondial. Alors que Grönholm (Peugeot) garde les commandes, Gardemeister (Ford) ne résiste pas à la charge de deux Xsara. Loeb remonte encore d'un cran au général (2e), suivi par Sainz.

ES 7 Elatia-Zeli 2 (32.55 km) : LE RUSH

La spéciale (reprise ES4) : les 10 premiers kilomètres larges et lisses font croire à une autoroute. A fond. Puis la route retrouve son caractère grecque, avec des cassis et le plus grand saut a un milieu. Une nouvelle épingle, au km20, donne le départ d'un exercice de pilotage technique dans des serrés.

Loeb jète sa Xsara dans cette dernière bataille et le résultat est quasi inespéré : 13.4 sec reprises sur Sainz et 15.2 sec Grönholm ! La perf valait bien la première place pour la grande révélation des 24 heures du Mans 2005.

On note les 38.3 sec évanouies pour Solberg (Sabaru) qui retardent le champion du monde 2003 de 3 min 07.8 sec.

Flexi Assistance (B) - Lamia : 14h16 (45 minutes)

Top 5 au général avant l'étape 2 : 1-Loeb (FRA/Citroën Xsara) en 1h 24 min 37.6 sec, 2-Grönholm (FIN/Peugeot 307) +6.1 sec, 3-Sainz (ESP/Citroën Xsara) +14.0 sec, 4-Gardemeister (FIN/Ford Focus) +17.7 sec, 5-Hirvonen (FIN/Ford Focus) 48.8 sec

0
0