Duval et Prévot accidentés

Duval et Prévot accidentés

Duval et Prévot accidentés
Par Eurosport

Le 22/01/2005 à 14:00Mis à jour

L'équipage de la Citroën Xsara N.2 pilotée par François Duval a été accidenté lors de l'ES6 du Monte-Carlo, samedi. Stéphane Prévot, co-pilote de François Duval, a été touché aux jambes dans un choc contre un pylône. Il a été évacué par hélicoptère.

"François (Duval) a heurté violemment un pylône, du côté de Stéphane (Prévot), a confirmé Citroën Sport. Si François va bien, Stéphane lui se plaignait des jambes. Dans l'accident, le pylône s'est renversé au travers de la route, bouchant le passage. Sébastien [Loeb] a été contraint de s'arrêter".

"Je suis sorti, pas sur un piège ni une plaque de glace, ni un truc con que mes ouvreurs auraient oublié de mettre ou que je n'aurais pas respecté", a expliqué François Duval. "On est arrivé sur un freinage assez bosselé et la voiture a pas mal touché le protège carter. Là, j'ai de suite perdu le contrôle. J'ai essayé de la rattraper mais j'étais en travers, un peu dans le gravier. On a percuté le poteau, qui était quand même assez solide."

"Quand on fait une connerie, on ne peut pas l'exonérer complètement", a déclaré Guy Fréquelin, directeur de Citroën Sport. "Mais je le (Duval) pardonne en partie compte tenu des circonstances. Une connerie, tout le monde peut en faire. L'important, c'est de ne pas en refaire."

La spéciale a été arrêtée et un temps forfaitaire a été attribué aux pilotes stoppés dans leurs efforts, notamment Sébastien Loeb, leader de l'épreuve et jusqu'alors le plus rapide sur le secteur.

Un peu plus tôt, dans la même spéciale, Stéphane Sarrazin, sur la Subaru Impreza officielle N.6, était lui aussi sorti de la route, sans autre conséquence que d'avoir à renoncer. L'équipage a prévu de reprendre la course dimanche.

0
0