Loeb en maître incontesté

Loeb en maître incontesté
Par AFP

Le 23/01/2005 à 19:45Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) a déjoué trois jours d'embûches pour remporter brillamment le Rallye Monte-Carlo, dimanche, à Monaco. Vainqueur pour la troisième année consécutive, le champion du monde a réalisé une bonne opération par rapport à Duval, Solberg e

Intouchable une nouvelle fois, ses plus proches rivaux Toni Gardemeister (Ford Focus), Gilles Panizzi (Mitsubishi Lancer), Markko Martin et Marcus Grönholm (Peugeot 307) largement distancés, le champion du monde peut cependant regretter la "bourde" de son équipe en 2002. Sans un changement de pneus interdit dans le parc d'assistance du port de Monaco, et une pénalité, Loeb serait en effet à la tête de quatre victoires d'affilée et détenteur d'un record qui reste la propriété du Finlandais Tommi Makinen, victorieux en terre monégasque de 1999 à... 2002 ! "Gagner trois fois ici c'est génial. Mais, dans ma tête, la victoire de 2002 est à moi, déclarait d'ailleurs Loeb. Disons que j'en suis à trois et demi".

Loeb avait fait repérer les spectateurs chauds

Loeb, lui, savait. "J'avais demandé à mes ouvreurs de me signaler par la mention 'risque neige' les passages où les spectateurs étaient chauds avec de la neige à proximité sur le bord de la route" , révélait le champion du monde. Bien joué. "Il faut que les gens comprennent que c'est hyper dangereux", insistait-il.

Une avance sur Solberg et Grönholm

Plus rapide, plus fiable, plus malin, Loeb est aujourd'hui imbattable au Monte-Carlo, un terrain particulier dans la saison avec des conditions changeantes, des pièges à tous les étages.

Dimanche soir à Monaco, Loeb pouvait afficher sa satisfaction. "Démarrer la saison par une victoire me fait plaisir. Solberg ne marque pas, Grönholm peu, c'est bon pour le moral". Ses adversaires sont prévenus. Loeb n'est pas décidé à céder son titre mondial.

0
0