Nandan : Une 307 "New Look"

Nandan : Une 307 "New Look"

Nandan : Une 307 "New Look"
Par Peugeot Sport

Le 14/01/2005 à 17:00Mis à jour

La 307 WRC a fait l'objet d'une nouvelle homologation au 1er janvier 2005, ce qui permettra aux pilotes Peugeot d'utiliser cette nouvelle arme dès le rallye Monte-Carlo. Responsable Etude - Exploitation de l'équipe des Lions, Michel Nandan nous en dit plu

Pourquoi avoir procédé à cette nouvelle homologation ?

Quelles sont-elles ?

M.N. : Les ailes avant et arrière ont pris du volume et sont un peu plus galbées pour pouvoir supporter l'élargissement des voies. Nous avons profité de la nécessité d'accorder les boucliers avant et arrière aux nouvelles dimensions, pour revoir, d'une part l'entrée d'air qui permettra à notre moteur de mieux respirer et d'être refroidi dans de meilleures conditions, d'autre part l'aileron arrière, dans le cadre d'une remise à niveau de toute l'aérodynamique. Ces modifications facilement visibles de l'extérieur sont les principales.

La réglementation FIA 2005 va également dans le sens de certaines économies matérielles et techniques...

Depuis la fin de saison en Australie, toute l'équipe est donc restée très active.

M.N. : Tout à fait. Nous avons d'abord peaufiné la robustesse de la transmission, entre autres petits éléments, pour parfaire la fiabilité de la voiture, d'où l'homologation de certaines nouvelles pièces. Puis, nous avons "mangé du kilomètre" avec la nouvelle version, pour préparer Monte-Carlo et la Suède. Apparemment les tout derniers essais donnaient satisfaction aux pilotes, de Marcus Gronholm qui peut mesurer la différence avec la voiture 2004 à Markko Martin, qui, lui, dispose de points de référence avec la Focus qu'il conduisait l'année dernière. Même si rien ne vaut le verdict de la course, c'est déjà encourageant. Mais ce n'est pas fini : si nous avions effectué un sérieux test d'endurance sur la terre en octobre dernier, nous devrons attendre le démarrage de la saison pour entamer les essais de réglage et de vitesse pure avec la 307 WRC 2005 sur cette surface.

Quid des tests avec les pneus Pirelli qui équipent désormais les 307 WRC ?

M.N. : S'il n'y a pas un monde d'écart avec les produits que nous utilisions précédemment, une adaptation était nécessaire. Quel que soit le manufacturier choisi, il fallait de toute façon partir sur de nouvelles bases par rapport à 2004, car la réglementation "économique" voulue par la FIA en accord avec les constructeurs, a conduit à une réduction significative du choix et du nombre de pneus possibles pour chaque rallye. Par exemple, nous n'aurons qu'un seul dessin en Suède et nous devrons rester en pneus de dix-huit pouces, même en cas de neige, à Monte-Carlo. Nous avons logiquement donné la priorité aux essais sur les surfaces que nous rencontrerons en début de saison et nous sommes encore en phase d'apprentissage concernant certaines gammes, notamment sur la terre, mais nous pensons être prêts pour les tout prochains épisodes.

0
0