Loeb : "Un plaisir comme nulle part"

Loeb : "Un plaisir comme nulle part"
Par Citroën Racing

Le 10/02/2005 à 11:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) revient en Suède sur le terrain enneigé de son exploit de 2004. Le Français avait été le premier non-Nordique à remporter cette épreuve spécifique. Il en livre tous les secrets. Entretien.

Le rallye de Suède est-il toujours votre rallye préféré ?

C'est votre cinquième participation. Que pèse l'expérience acquise, sur ce type de terrain ?

S.L. : Bien sûr, les spéciales sont souvent reprises d'une année sur l'autre. Mais les connaître joue peu, car leur tracé précis, leurs courbes, dépend du 'coup de volant' du pilote de l'engin de déneigement. Le rallye de Suède est d'ailleurs celui où l'on apporte le plus de petites modifications aux notes pendant les reconnaissances. Par contre, l'expérience est utile dans l'évaluation de la 'fiabilité', de la solidité des murs de neige. De ceci peut venir la décision de les utiliser systématiquement comme appui, ou bien d'éviter de le faire&hellip

Vous avez en Suède une couronne à défendre. Un exploit semblable à celui de l'an dernier vous paraît-il possible ?

0
0