Les déclarations de l'étape 3

Les déclarations de l'étape 3
Par Eurosport

Le 13/02/2005 à 16:07Mis à jour

Quelques impressions recueillies au cours de l'étape 3 du Rallye de Suède, dimanche. Au programme : Solberg (Subaru), Märtin, Carlsson, Provera (Peugeot), Gardemesiter, Solberg (FIN), Paasonen, Ekström (Skoda), Loeb, Fréquelin (Citroën)...

Markko Märtin (EST/Peugeot 307 N.8, 2e) : "Je suis quelque peu surpris par ma deuxième place ! Ce fut un rallye plein de rebondissements, disputé jusqu'au bout. J'ai vraiment beaucoup appris sur les réglages de ma voiture et sur les pneus Pirelli. Ces derniers ont été rapides, sauvegardant efficacement les clous par des conditions difficiles. Je suis impatient d'être au Mexique dans un mois, là où j'ai remporté une de mes victoires l'année dernière."

Corrado Provera (Peugeot Sport, directeur) : "J'éprouve une très grande satisfaction emprunte d'admiration pour le travail qu'ont réalisé Markko Märtin et son coéquipier Michael Park, bien que pas encore à l'aise avec la 307WRC. La sortie de route de Marcus Grönholm m'a beaucoup déçu. Il n'aurait pas dû aller à la faute s'il avait tenu compte de la longueur du Championnat. Un grand bravo aussi à Daniel Carlsson et à son coéquipier Matthias Andersson qui, sans la petite erreur de vendredi, aurait pu se mêler à la bagarre pour une place d'honneur."

Toni Gardemesiter (FIN/Ford Focus N.3, 3e) : "Absolument fantastique !. Etre en tête des deux championnats du monde est une situation magnifique pour moi et Ford. Je n'ai jamais été dans cette position auparavant. Ma vitesse n'était pas tellement bonne le premier jour mais je me suis senti plus à l'aise et j'ai gagné en confiance en la voiture. Je n'ai pris aucun risque et simplement gardé l'allure que me satisfaisait. Nous avons été chanceux avec les abandons de pilotes devant, mais la Focus est une voiture solide. Les autres en ont eu, nous non."

Malcolm Wilson (Ford M-Sport, directeur) : "Je ne pourrais pas en demander plus... Nos trois pilotes sont classés dans les points. Ce résultat n'est pas seulement dû à leur vélocité mais aussi aux qualités de la Focus qui s'est montrée très fiable au cours de cette épreuve où les compétiteurs ont affronté des conditions inhabituellement difficiles."

Sébastien Loeb (FRA/Citroën Xsara N.1, abandon - surchauffe moteur) : "C'est très frustrant, lorsque l'on est aussi bien placé à deux spéciales du but, et que l'on est impuissant à poursuivre. Nous avons essayé au maximum. Maintenant, à nous de rebondir !"

WRC 2005, Suède : Loeb (Citroën) commente son abandon

Guy Fréquelin (Citroën Sport, directeur) : "Un point, c'est tout ! C"est l'horreur ! Sur ce coup, nous sommes 'noirs". Une voiture arrêtée et l"autre attardée, cela ne nous était jamais arrivé depuis que nous sommes à temps complet en Mondial !"

Jani Paasonen (FIN/Skoda Fabia N.16, 9e) : "Un rallye vraiment difficile pour tout ceux qui partaient dans les premiers front. Mais je suis assez content de mes temps."

Mattias Ekström (SUE/Skoda Fabia N.16, 10e) : "J'ai adoré cette expérience mais j'étais assez frustré par mon problème de direction hier soir. Si vous regardez le temps que ça m'a couté, j'aurais pu finir sur le podium et cela aurait été un résultat incroyable pour moi et Skoda. Maintenant, je vais me concentrer à defendre mon titre en DTM avec Audi Sport. Mais un jour, je reviendrai au volant de la Fabia."

Janne Tuohino (FIN/Skoda Fabia N.12, abandon - sortie de route) : "J'étais dans l'ensemble content de ma performance lorsque j'ai fait cette faute dans l'ES19."

0
0