Les déclarations de l'étape 3

Les déclarations de l'étape 3

Les déclarations de l'étape 3
Par Eurosport

Le 05/06/2005 à 11:00Mis à jour

Quelques impressions recueillies à l'issue de l'étape 3 du Rallye de Turquie, dimanche. Au programme : Loeb, Sainz, Fréquelin (Citroën), Grönholm, Märtin, Nicolas (Peugeot), Gardemeister, Kresta (Ford)...

Carlos Sainz (Citroën Xsara, 4e) : "Je suis évidemment très heureux d'être à l'arrivée. Il n'était pas si évident que cela de réussir le pari tenté. Il fallait retrouver le bon rythme pour bien se classer et obtenir le maximum de points possibles, tout cela sans commettre d'erreur en dépit d'une météo difficile. C'est fait ! L'impressionnante victoire de Seb me fait énormément plaisir. C'est un superbe week-end pour l'équipe. Ces 'retrouvailles' ont été pour moi un moment très fort, dans la lignée de ceux que j'ai déjà vécu avec Citroën..."

Petter Solberg (Subaru Impreza, 2e) : "Ce rallye a bien marché pour moi. Nous avons eu deux bons jours. J'avais pris une marge sur Marcus samedi. On a attaqué dimanche matin dans la première et, dans la seconde, nous avons contrôlé pour assurer la deuxième place. Notre rythme est encourageant mais il va falloir trouver une solution pour rivaliser avec Seb (Loeb) tout le temps. Ils ont fait un super boulot. A nous d'en faire autant dès la Grèce pour espérer nous battre pour le titre. On verra... mais cela devient de plus en plus dur".

Marcus Grönholm (Peugeot 307, 3e) : "J"ai fait de mon mieux pour passer Petter, j"avais même fait démonter ce matin à l"assistance la climatisation pour gagner un peu de poids, mais il n"y avait rien à faire ! Nous étions assez proches jusqu"aux sept derniers kilomètres et alors Petter a fait un très bon dernier temps intermédiaire. Bien sûr j"attaquais mais l"on m"avait demandé de terminer à tout prix pour marquer des points au championnat constructeurs. Nous avons pu le faire et Peugeot reste leader."

Markko Märtin (EST/Peugeot 307 N.8) : "Ce fut un rallye difficile pour nous car nous avons dû nous battre pour être en pleine confiance avec la voiture. Ce fut difficile aussi de juger les choix de pneus mais je pense que l'on ne s'est pas trompé. Nous avons encore beaucoup de travail mais heureusement nous rentrons avec des points, ce qui est vital pour les deux championnats. Aujourd'hui nous n'avons pris aucun risque, nous avons assuré jusqu'à l'arrivée."

Toni Gardemeister (Ford Focus, 6e) : "J"ai fini le rallye en ramenant quelques points ce qui est une bonne chose, mais j"aurais aimé mieux figurer au classement. J"ai perdu beaucoup de temps hier sur une crevaison. J"en suis responsable car j"ai heurté une grosse pierre (ES15). Ce rallye a été dur pour moi. Je n"avais pas un très bon feeling. J"ai durci la suspension pour la dernière étape. Mes sensations étaient plutôt meilleures ainsi mais le grip était un peu moins efficace. Le parcours de la prochaine épreuve en Grèce sera différent et mon ambition sera d"y réaliser un bon résultat."

Roman Kresta (Ford Focus, 6e) : "Je viens de finir trois rallyes consécutivement dans les points et j"en suis heureux."

0
0