From Official Website

Salou verbatim

Salou verbatim
Par Eurosport

Le 23/03/2006 à 21:10Mis à jour

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le Rallye d'Espagne, 4e manche 2006.

Sébastien Loeb (Citroën Xsara Kronos) : "Nous avons effectué une séance d'essais du côté de Vic, dans la région que fréquentait le rallye catalan jusqu'en 2004. Les spéciales de la 'version sud' du rallye sont du même style que celles du nord, belles, rapides, le plus souvent lisses, avec pour seul point noir quelques cordes très profondes. Au menu de la séance, bien sûr, un travail sur les différentiels mécaniques. Le sujet est maintenant bien 'dégrossi', nous en sommes à affiner. Autour de ce point central, nous avons également travaillé un tas d'autres choses, et notamment 'refait nos gammes' pneumatiques avec les produits BFGoodrich. J'étais déjà satisfait de l'équilibre de la voiture au Monte Carlo. A l'issue de la séance 'Catalogne / Corse', mon feeling est excellent."

Dani Sordo (Citroën Xsara Kronos) : "J'ai plus d'expérience sur l'asphalte mais j'aime aussi vraiment conduire sur terre. La conduite sur asphalte s'apparente au circuit, c'est une surface qui pardonne moins que la terre où on peut se permettre quelques petites erreurs. Même si je suis plus confiant sur goudron, car j'ai plus de 'kilomètres au compteur', je prends plus de plaisir sur terre. Tout le monde est persuadé que je suis un 'tarmac specialist', mais en fait je débute, donc je n'ai pas vraiment de terrain de prédilection. J'ai plus de 'kilomètres au compteur' sur tarmac c'est vrai mais bon... Je crois que je serai vraiment content si je pouvais terminer quatrième comme au Mexique."

Marc Van Dalen (Kronos Racing, directeur) : "Les partenaires et soutiens de Dani [Sordo], très satisfaits de ce qu'il a réalisé au volant d'une World Rally Car (ndlr : 4e au Mexique), souhaitent qu'il poursuive dans cette voie. Citroën Sport, avec qui Dani était engagé en Junior WRC, a donné son accord. La FIA lui a délivré l'autorisation. Il va donc disputer Catalogne et Corse avec la Xsara WRC. Pour ma part, je dirais qu'il a jusqu'ici montré une certaine adaptation, et que le moment est venu pour lui de montrer une adaptation certaine. Il doit mettre en évidence son potentiel, tout en gardant bien évidemment la voiture sur la route. Sa présence aux côtés de Seb et de Xevi Pons, superbe quatrième l'an dernier, renforce notre équipe."

Carlos Sainz (Champion WRC 1990 et 1992) : "Je pense qu'il (Dani Sordo) doit commencer à un rythme normal pour se mettre dans le bain et au fur et à mesure augmenter la cadence si tout va bien. De manière générale, il faut absolument qu'il pilote de manière régulière. Le secret est là !"

Marcus Grönholm (Ford Focus) : "Si vous regardez la saison 2004, la Focus RS a prouvé que c'était une bonne voiture sur asphalte. Les deux prochains rallyes sont très importants. Comme j'ai fait une erreur au Mexique et que j'ai marqué seulement un point, j'ai besoin de gagner l'un des deux prochains rallyes pour rester en position de force au championnat du monde."

Mikko Hirvonen (Ford Focus) : "Cette 3e place (en Espagne, en 2005) a été un gros coup de boost pour ma confiance. J'avais prouvé avoir la vitesse sur la terre mais faire un podium ici m'a fait réaliser que je pouvais reproduire la même rythme sur l'asphalte. C'est la manche asphalte la plus facile du championnat. C'est la plus rapide et les portions de routes s'enchainent vite, bien qu'elles sont plus étroites ici qu'où nous courrions avant, près de Lloret de Mar. Les spéciales sont, c'est une surprise, bosselées à certains endroits et il est crucial d'avoir une trajectoire précise. Certaines sections sont douces, avec une nouvelle asphalte et puis, vous vous engagez sur une partie sur rugueuse, où le revêtement est assez abrasif. Il y aura beaucoup de graviers ramenés sur les routes et il sera vital d'avoir cette information dans les notes. Il faudra faire une confiance totale dans la précision des informations fournies par de équipages de reconnaissance."

Petter Solberg (Subaru Impreza) : "Mon premier objectif est de viser le podium. Si Marcus [Grönholm] et Sébastien [Loeb] pouvaient se classer derrière moi, ce serait parfait ! Notre résultat était très bon au Mexique et nous avons récemment réalisé en Italie des tests asphalte encourageants. J"ai eu un bon feeling avec la voiture au cours de ces essais. Nous avons accompli des progrès que nous pourrons évaluer plus précisément en Espagne."

Stéphane Sarrazin (Subaru Impreza) : "Nous avons travaillé sur les réglages en obtenant des résultats prometteurs que nous pourrons mettre en application en Espagne. Je pense que nous pouvons nous classer parmi les cinq premiers et peut-être même nous battre avec les trois premiers. J'espère améliorer mon résultat du Monte-Carlo et aider Subaru à réaliser un bon score au championnat Constructeurs."

Chris Atkinson (Subaru Impreza) : "L'année dernière, j'étais satisfait de mes performances dans ce rallye, auquel je participais pour la première fois. J'aborde la course dans des conditions différentes cette année. Le fait d'avoir disputé récemment le Rallye d'Irlande m'a permis d'étoffer mon expérience et ma compréhension du pilotage sur asphalte, en particulier sur routes mouillées. Cela nous aidera en Espagne, surtout ni nous rencontrons des conditions météo comparables à celles que nous avons vécues en Irlande..."

0
0