From Official Website

Jyväskylä verbatim

Jyväskylä verbatim
Par Eurosport

Le 18/08/2006 à 08:00Mis à jour

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le Rallye de Finlande, 10e manche 2006.

Xevi Pons (Citroën Xsara) : "Honnêtement, je ne veux pas trop penser en termes de résultat. Il ne faut pas oublier la grande quantité de pilotes locaux et de spécialistes du rallye finlandais au départ. Le week-end allemand a été difficile pour Carlos [Del Barrio] et moi. Je tiens à remercier le Team Kronos pour le soutien qu'il nous a apporté après tous les problèmes que nous avons eu pendant le rallye. L'objectif en Finlande est d'abord de retrouver le feeling et la confiance qui font que normalement, nous ne sommes pas très, très loin des meilleurs temps. Et si finalement nous pouvons entrer dans les points, ce sera fantastique !"

Marc van Dalen (Citroën Kronos Racing, directeur) : "L'an dernier, avec une Xsara performante en Finlande, Seb a poussé Marcus Grönholm dans ses derniers retranchements pendant seize des vingt-et-une spéciales. Avec une participation de plus et une Xsara encore améliorée, il va naturellement essayer de récidiver. Il a très envie de gagner ce rallye. Dani [Sordo] va être confronté à un exercice beaucoup plus difficile qu'en Allemagne. Il le sait."

Mikko Hirvonen (Ford Focus) : "Je suis impatient, le rallye est si rapide et les routes si géniales ! Les sauts sont énormes et c'est une super sensation d'être au volant, en air, à haute vitesse. J'ai des buts à atteindre ce week-end mais je les garde pour moi... Tout ce que je peux dire est que c'est dommage pour moi que Marcus soit dans la même voiture car, en Finlande, il est l'homme à battre."

Malcolm Wilson (Ford BP, directeur) : "Nous courons à la maison, il y a un public énorme et c'est un rallye fantastique. Je le considère un peu comme le Grand Prix du Championnat du monde des rallyes. Nous pouvons vraiment faire un très bon résultat ici."

Aimé Chatard (BFGoodrich, directeur) : "Au Rallye de Finlande, l'élément pneumatique passe après l'élément pilote. Cependant, on demande au pneumatique trois qualités : traction, précision au niveau du train avant et contrôle de dérive du train arrière (...) Les vitesses élevées et les réceptions de bosses nous obligent à utiliser des gommes un cran plus dures."

0
0