Sur la route du Rallye de Grèce

Sur la route du Rallye de Grèce
Par Eurosport

Le 04/06/2004 à 07:30Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Grèce, la 6e manche du Mondial WRC disputée de jeudi à dimanche, autour de Lamia. Pêle-mêle : les nouveautés, les avis de Sébastien Loeb, Markko Märtin et Petter Solberg, les enjeux pour les mécaniques et l

STAT

Ford a remporté les quatre derniers rallyes en Grèce.

La Focus pour la passe du cinq

ILS ONT DIT

Trois questions à Sébastien Loeb

Markko Märtin (Ford Focus) : "Du fait de notre seconde place à Chypre, je vais devoir m'élancer en seconde position sur la route durant la première étape. Cela sera un désavantage par rapport à ceux qui nous suivront."

L'EPREUVE EN BREF

51e édition de l'Acropolis Rally, la 31e depuis 1973, année de création du Mondial. Plaque tournante : Lamia - Décalage horaire : 12h00 locales=11h00 en France - Surface : terre cassante - Totale des spéciales (22) : 337,1 km - Shakedown (dernier roulage) : jeudi (12h30-14h30) à Nea Magnissia - Parc d'assistance unique à Lamia

ETAPE 1 Lamia/Lamia (145,5 km), jeudi (18h00-18h30) : 1 ES, vendredi (06h53-18h00) : 8 ES
ETAPE 2 Lamia/Lamia (133,2 km), samedi (07h46-17h45) : 7 ES
ETAPE 3 Lamia/Lamia (98,5 km), dimanche (07h01-14h30) : 6 ES

ORDRE DE DEPART DE LA 1ERE ETAPE, JEUDI ET VENDREDI

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES ET DIFFICULTES

Monument du championnat du monde au même titre que le Monte Carlo et le RAC, "l'Acropole" est reconnu pour être l'épreuve la plus destructrice du calendrier depuis la disparition du Safari Rally. Sur les pistes de montagne cassantes et abrasives, les suspensions sont mises à rude épreuve et la température souvent caniculaire abrège la durée de vie des autos. Selon les années, les orages aussi brutaux que violents peuvent venir bouleverser un ordre qui paraissait bien établi.

Le parcours 2004 reste quasiment le même qu'en 2003, à 13 km près, qui sont nouveaux.

NOUVEAU

Première apparition en course, samedi, d'une "Remote Tyre Zone" (RTZ), mini-assistance de 10 minutes au cours de laquelle deux mécaniciens montent sur la voiture un set de pneus avant une zone de ravitaillement en essence. Chaussées de neuf et ravitaillées, les voitures repartent en spéciale. Elles auront ainsi parcouru près de 90 kilomètres de spéciale entre deux assistances classiques.

NOMINES POUR MARQUER DES POINTS CONSTRUCTEURS

Subaru Impreza : Solberg (NOR) et Hirvonen (FIN) - Citroën Xsara : Loeb (FRA) et Sainz (ESP) - Peugeot 307 : Grönholm (FIN) et Rovanperä (FIN) - Ford Focus : Märtin (EST) et Duval (BEL) - Mitsubishi Lancer : Panizzi (FRA) et Solá (ESP)

PRINCIPAUX PARTICIPANTS NON-NOMINES

Schwarz (ALL/Skoda Fabia), Gardemeister (FIN/Skoda Fabia), Kresta (TCH/Peugeot 206), Tuohino (FIN/Ford Focus), Välimäki(FIN/Hyundai Accent), Carlsson (SUE/Peugeot 206), Vouilloz (FRA/Peugeot 206), Stohl (ALL/Peugeot 206), Warmbold (MC/Ford Focus), Ginley (GBR/Subaru Impreza)

LES 5 DERNIERS VAINQUEURS

1999 Burns (Subaru), 2000, 2001, 2002 McRae (Ford), 2003 Märtin (Ford)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2004

1-Loeb (FRA/Citroën) 35 pts, 2-Märtin (EST/Ford) 34 pts, 3-Solberg (NOR/Subaru) 28 pts, 4-Grönholm (FIN/Peugeot) 24 pts, 5-Sainz (ESP/Citroën) 19 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2004

1-Ford 55 pts, 2-Citroën 54 pts, 3-Subaru 40 pts, 4-Peugeot 33 pts, 5-Mitsubishi 5 pts

0
0