dpa

Grönholm prend tout

Grönholm prend tout
Par AFP

Le 02/06/2006 à 17:15Mis à jour

Rallye de Grèce est tombé sous la coupe de Marcus Grönholm (Ford Focus), vainqueur vendredi de toutes les spéciales. Petter Solberg (Subaru Impreza) et Sébastien Loeb (Citroën Xsara) ont juste limité les dégâts.

"J'avais la même avance vendredi soir en Sardaigne, et le samedi soir j'étais assis chez moi en train de regarder le concours de l'Eurovision à la télévision, ça vous montre que les choses changent très vite", a dit Grönholm, comme s'il ne pouvait pas imaginer que sa série de déconvenues pourrait prendre fin en Grèce.

Duval se distingue

Sur les terres brûlantes des collines d'Athènes (plus de 43 degrés au sol selon les techniciens de l'équipe Kronos-Citroën), Grönholm a vraiment fait chauffer la gomme, suivi comme son ombre par Solberg.

Cette surcharge pondérale ne l'a pas empêché de continuer à faire le spectacle, comme il l'avait promis pour son 100e rallye en WRC, et il s'est intercalé logiquement entre Grönholm et Loeb. Derrière les trois caïds, le Finlandais Mikko Hirvonen, sur l'autre Focus officielle, a joué à la perfection son rôle d'équipier censé marquer un maximum de points au classement constructeurs, devant un surprenant François Duval (Skoda Fabia).

Le Belge n'avait plus été à pareille fête depuis sa victoire de l'an dernier en Australie, sur une Xsara d'usine. Il était suivi au classement, vendredi soir, par un autre revenant: le Finlandais Toni Gardemeister, ex-pilote d'usine chez Ford et Skoda, engagé sur une Xsara privée.

Dans la fournaise grecque, cette fin de première étape a aussi été marquée par la remontée des Peugeot 307 privées de l'écurie Bozian, l'Autrichien Manfred Stohl, 6e, emmenant dans son sillage le Norvégien Henning Solberg, frère aîné de Petter.

Contrairement aux prévisions les plus pessimistes, il n'y a pas eu trop de casse vendredi parmi la vingtaine de WRC engagées, à part le différentiel avant de la Subaru de l'Australien Chris Atkinson. De quoi ménager le suspense avant une journée de samedi qui sera srement très suivie par les spectateurs grecs, sous le chaud soleil athénien.

0
0