Solberg: "Je ne crois plus trop au titre"

Solberg: "Je ne crois plus trop au titre"

Solberg: "Je ne crois plus trop au titre"
Par Eurosport

Le 05/09/2004 à 10:00Mis à jour

Vainqueur du Rallye de Japon, le Norvégien Petter Solberg (Subaru) ne vois pas comment il pourrait conserver son titre mondial, qu'il estime promis cette saison au pilote Citroën, Sébastien Loeb. Voici toutes les réactions enregistrées à l'arrivée du Rallye du Japon, dimanche.

Sébastien Loeb (FRA/Citroën Xsara, deuxième): "Je suis naturellement très satisfait. Je termine deuxième pour la troisième fois de la saison. Voilà qui est de bon augure dans l'optique du titre. J'ai aimé les spéciales de ce rallye, en dépit de leur étroitesse. C'est certain, elles demandent un gros efforts d'adaptation pour passer des reconnaissances très lentes au rythme très rapide de la course. Le rallye du Japon est une belle épreuve qui s'améliorera encore si elle réussit à raccourcir ses parcours routiers."

Markko Martin (EST/Ford Focus, troisième): "J'ai pu enfin disposer de notes parfaites dimanche. Pour moi c'était comme si je participais à un nouveau rallye. Nous avions fait quelques corrections mais c'est normal sur un nouveau rallye. Toutefois, dans la longue spéciale du matin, si mes notes étaient enfin justes, je ne pouvais pas les entendre car j'avais un problème radio avec Philip Mills (son copilote). Nous avons quand même été rapides. Le problème a été que j'ai passé deux jours à ne pas croire en mes notes. C'était difficile de se donner à fond. Troisième est un bon résultat."

Carlos Sainz (ESP/Citroën Xsara, cinquième): "Pour un rallye difficile, ce fut un rallye difficile. Je n'ai jamais réussi à régler ma voiture afin d'être à 100% en confiance. Or, il fallait cela sur ce terrain étroit et rapide, où la marge d'erreur est inexistante. Cela dit, une fois de plus l'équipe réalise un superbe résultat d'ensemble et je suis très heureux d'y avoir contribué."

Harri Rovanpera (FIN/Peugeot 307, sixième): "Nous avons été malchanceux. Nous pouvions obtenir un super résultat. Nous n'avons jamais pu avoir une spéciale parfaite mais le sport est comme ça parfois. J'ai beaucoup aimé les spéciales mais nous avons dû constamment nous battre avec des problèmes. J'espère que nous aurons plus de chance la prochaine fois."

Corrado Provera (directeur de Peugeot Sport): "Cela a été un rallye décevant pour nous car nous n'avons pas pu exploiter les capacités de la voiture montrées en Finlande. Marcus (Gronholm) et Harri (Rovanpera) ont connu trop de problèmes techniques. Il est clair que nous avons beaucoup de travail à faire."

0
0