From Official Website

Grönholm attaque, Loeb riposte

Grönholm attaque, Loeb riposte
Par AFP

Le 01/09/2006 à 20:00Mis à jour

Marcus Grönholm (Ford) a fait la course en tête, vendredi au Japon, sans pouvoir semer Sébastien Loeb (Citroën). Mikko Hirvonen a fait un solide 3e protagoniste, suite aux soucis de Petter Solberg (Subaru).

Le double champion du monde français a réussi les quatre autres meilleurs chronos du jour, en faisant deux fois coup double : d'abord dans la spéciale de Kanna (ES3, ES7), puis deux fois de suite dans la super-spéciale d'Obihiro (ES9, ES10) qui clôturait cette première journée. "Avec Marcus, nous avons fait pratiquement jeu égal toute la journée, tant au niveau des chronos que de la prise de risques", a résumé Loeb. "Nous sommes tous les deux un peu au delà des limites du raisonnable pour tenter de faire un écart, mais c'est à toi à moi, sans qu'on puisse expliquer pourquoi l'un ou l'autre va plus vite dans telle ou telle spéciale".

"Comme nous, Marcus Gronholm a attaqué très fort, alors concéder dix secondes sur lui à ce stade du rallye n'a rien de catastrophique" , a ajouté Loeb, qui n'a jamais gagné au Japon et vise le record absolu de 27 victoires en Championnat du monde. "En tout cas, l'écart n'est pas définitif et le match va continuer samedi".

Solberg sans freins

Comme souvent cette saison, l'ancien champion du monde norvégien a galéré d'entrée. Alors qu'il devançait Loeb après deux spéciales, de gros soucis de freins, dans l'ES3, lui ont fait perdre deux minutes. "Nous n'avions plus de freins du tout, même pas de frein à main" , regrettait Solberg à midi. "Nous avons d nous ralentir tant bien que mal en utilisant la boîte de vitesses et c'était un vrai cauchemar. C'est terriblement frustrant de se retrouver hors-jeu aussi tôt".

0
0