dpa

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 05/03/2006 à 19:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'arrivée du Rallye du Mexique, dimanche. Au programme : Loeb, Sordo Dalen (Citroën), Henry-Biabaud (Michelin), Solberg (Subaru), Stohl (Peugeot), Grönholm (Ford)...

Sébastien Loeb (Citroen Xsara Kronos, vainqueur) : "D'abord, c'est la première que j'ai la joie de partager avec l'équipe Kronos. Ensuite, je la cueille dans un rallye où je n'avais guère été heureux jusqu'ici. Troisièmement, il a fallu 'aller la chercher' par une bagarre serrée, ce qui lui donne à mes yeux beaucoup de valeur. Enfin, elle me permet de me replacer au championnat. Bref, que du bonheur."

Dani Sordo (Citroen Xsara Kronos, 4e) : "Que pensez-vous que je ressens ? La place de quatrième suffirait à mon bonheur. S'y ajoute la satisfaction d'avoir eu un bon feeling sur la terre avec la Xsara, d'avoir signé des temps corrects, et de n'avoir commis qu'une seule faute, un tête-à-queue en début de course. Et en plus de tout cela, je sais que je vais découvrir la Xsara WRC sur le tarmac, la surface sur laquelle j'ai le plus d"expérience dans le rallye de mon pays... Alors, vous imaginez ce que je ressens ?"

Marc Van Dalen (Kronos Racing, directeur) : "Je suis très fier de notre équipe. C'est un grand jour pour Kronos Racing. Cette victoire est l'aboutissement d'un processus engagé depuis longtemps pour rejoindre le plus haut niveau. C'est aussi la récompense du travail effectué l'an dernier en Mondial, puis pendant l'intersaison pour mettre sur pied notre projet de collaboration avec Citroën, qui nous fait confiance et nous loue des voitures parfaites. Enfin, ce succès est encore meilleur à savourer parce qu'il nous est offert par Sébastien et Daniel, un équipage hors normes, pour son talent, certes, mais aussi pour ses qualités humaines. Maintenant, il nous faut travailler encore, et confirmer."

Frédéric Henry-Biabaud (Michelin, directeur de la Compétition) : "Cette victoire, acquise en Amérique du Nord, berceau de la marque, a une saveur particulière pour BFGoodrich. Le rallye s'est joué dans les deuxièmes passages en spéciale où les pneumatiques BFGoodrich ont démontré leur résistance et leur constance dans la performance. Bravo à Sébastien pour ce résultat, bravo également à l'équipe Kronos qui a su lui fournir une Xsara WRC fiable et performante. Le match avec Petter Solberg était passionnant, je déplore qu'il n'ait pas pu avoir lieu jusqu'à la fin de l'épreuve. Mais ce week-end, Petter a prouvé que la concurrence était là, et bien là."

Petter Solberg (Subaru Impreza, 2e) : "J'ai été malchanceux le deuxième jour (choc avec un rocher et direction assistée endommagée). J'ai tenté de revenir et on n'a pas trop perdu de temps par la suite. Mais avec près de 38 secondes de retard c'était très difficile. On doit tout de même positiver. On a tout essayé. Ces derniers mois ont été très durs et je suis finalement assez satisfait de terminer deuxième. Nous avions besoin de points pour nous rapprocher des premiers."

Manfred Stohl (Peugeot 307 Norvège, 3e) : "C'était mon premier rallye sur terre avec cette voiture et les sensations ont été très bonnes. Je me suis très bien senti dedans. Mais je ne connaissais pas ses performances sur cette surface. Cela devrait nous aider pour la suite de la saison."

Marcus Grönholm (Ford Focus, 8e) : "Notre voiture était fiable et performante et j"aurais pu obtenir un bon résultat sans mon erreur (tonneau dans l'ES4). Mais nous serons performants aussi dans les deux prochaines manches qui auront lieu sur asphalte. La Focus a largement fait ses preuves sur cette surface."

0
0