From Official Website

Retour sur terre

Retour sur terre
Par AFP

Le 03/03/2006 à 06:45Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) va tenter de se relancer à l'occasion du rallye du Mexique, première épreuve sur terre du Championnat du monde 2006 qui débute vendredi. Devancé par Marcus Grönholm (Ford Focus RS) lors des deux premières épreuves de la saison, le

Marcus Grönholm (Ford Focus RS), le "géant" nordique ,a jusqu'ici réussi un véritable sans faute. Opportuniste sur les routes verglacées du Monte-Carlo où il a profité d'une sortie de route du double champion du monde pour s'imposer, Grönholm a récidivé "à la loyale" sur son terrain de jeu favori, la neige et la glace suédoises, et déjà marqué son territoire en vue de la suite de la saison.

Même si l'écart de quatre points qui le sépare de son rival au classement conducteurs est pour l'heure anecdotique, Loeb est donc dans l'obligation de frapper son premier grand coup de l'année 2006 pour rétablir la balance, au moins sur le plan psychologique.

Possibles suprises

Loeb, qui classe le rallye du Mexique "en haut" de son "classement personnel", n'a pourtant jamais réussi en deux éditions à dompter les spéciales de montagne de l'Etat de Guanajuato (abandon en 2004, 4e en 2005). Disputées à une altitude moyenne de près de 2300 m et sous une chaleur étouffante, celles-ci constituent un véritable supplice pour les moteurs qui peuvent y perdre jusqu'à 30% de leur puissance.

Outre Grönholm, en piste pour tenter de devenir le premier pilote à remporter les trois premiers rallyes d'une saison, le danger peut venir du Norvégien Petter Solberg (Subaru Impreza). Auteur jusqu'ici d'un zéro pointé (abandon au Monte-Carlo, 2Oe en Suède), le champion du monde 2003 retrouve l'Amérique centrale avec appétit et un statut de tenant du titre à défendre.

"Gagner est notre but, clame haut et fort le souriant et désinvolte Norvégien. J'espère que tout marchera bien, la voiture, les pneus...et moi". En dehors de ce trio habituel, l'Autrichien Manfred Stohl et le Norvégien Henning Solberg, les deux pilotes de l'équipe OMV-Peugeot-Norvège, 3e au classement constructeurs derrière Ford et Kronos-Citroën, seront à surveiller de près.

0
0