Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 21/01/2006 à 06:00Mis à jour

Impressions recueillies après l'étape 1 du Rallye de Monte-Carlo, vendredi. Au programme : Grönholm, Hirvonen (Ford), Atkinson, Solberg, Sarrazin (Subaru), Loeb, Pons (Citroën)...

Mikko Hirvonen (Ford Focus, 10e) : "Les conditions de route avaient complètement changé par rapport aux indications de mes ouvreurs et je n'ai pas voulu prendre trop de risques. Le deuxième pilote Ford a ensuite commencé l'après-midi par un quatrième meilleur temps avant d'être retardé dans la dernière spéciale par un dysfonctionnement du capteur électronique du frein à main. Cela a déréglé le système d'embrayage et j'ai calé plusieurs fois dans les épingles."

Petter Solberg (Subaru Impreza, abandon) : "Je n'arrive pas à y croire. Nous étions sur la route pour rejoindre notre assistance quand nous avons eu ce problème Nous nous sommes arrêtés pour essayer de nous dépanner. Mais le moteur avait perdu trop d'huile, il n'y avait rien à faire. Ce matin, nous avions eu un début de course difficile : nous ne pouvions pas faire un plus mauvais choix de pneus ! Cet après-midi, cela allait mieux. Il faut croire que je n'ai pas de chance dans ce rallye. Il faudra que ça change."

Sébastien Loeb (Citroën Xsara Kronos, 8e) : "Je me suis fait piéger. Plus encore que dans la boucle du matin, où les clous représentaient une sécurité, il fallait cette après-midi apprécier à chaque virage le grip probable. Dans ce gauche à négocier en quatrième, j'ai pensé que le goudron noir de la zone de freinage était simplement humide. En fait il était très gras. Arrivant trop vite, j'ai commencé par sous-virer, et pour rétablir la situation j'ai donné un coup de frein à main. Nous sommes partis en tête-à-queue, et la voiture a glissé en marche arrière sur une pente raide&hellip"

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du 74ème Rallye de Monte-Carlo, du 20 au 22 janvier 2006.

0
0