Etape 3: Ils ont dit...

Etape 3: Ils ont dit...
Par AFP

Le 13/04/2003 à 09:00Mis à jour

Même s'il était bien évidemment ravi d'avoir signé sa deuxième victoire de la saison dimanche, Marcus Gronholm regrette le nouveau système de points qui ne fait pas la part belle au vainqueur. Voici les réactions des principaux protagonistes du rallye de

Marcus Gronholm (Fin - Peugeot - vainqueur):

"Je suis vraiment ravi. J'étais venu ici avec l'intention de gagner et je l'ai fait. Cette épreuve s'est parfaitement passée, aussi bien pour moi que pour Peugeot. Nous avons été rapides tout au long du rallye, sans aucun problème mécanique. Maintenant j'attends le rallye d'Argentine que je veux gagner également. Dans la deuxième étape, nous avons juste vécu un moment difficile, à cause d'une faute stupide alors que nous n'avions pas besoin d'attaquer fort. J'étais juste un peu trop vite et au final nous avons perdu 30 secondes avant que les spectateurs nous remettent sur les roues. Heureusement, il n'y avait pas de dégât. Ensuite, nous avons décidé d'assurer pour les spéciales suivantes. Le championnat? C'est encore long et le nouveau système de points n'est pas bon pour moi. Il va d'abord me falloir rattraper Richard (Burns)"

Timo Rautiainen (Fin - copilote de Gronholm):

"Nous ne savions pas si on allait retomber sur les roues ou sur le toit. Marcus n'arrêtait pas de dire: "on va perdre ce rallye, on va perdre ce rallye". Je lui disais mais non... Lors de la dernière spéciale, six kilomètres après le départ, un spectateur nous a jeté une pierre sur le pare-brise. C'est fou. Il faut que les spectateurs sachent que cela peut être extrêmement dangereux. Pas spécialement pour nous mais pour eux".

Richard Burns (GB - Peugeot - 2e):

"Cela a été un très bon rallye pour nous. Je suis satisfait d'avoir conforté ma place de leader au championnat et d'avoir permis à Peugeot de prendre la tête de celui des constructeurs. Les conditions ont fait que ce n'était pas trop un handicap d'ouvrir la route le premier jour et nous n'avons eu qu'un petit problème de freins. La voiture a été parfaitement fiable. En ce qui concerne la nouvelle règlementation en matière d'attribution des points, je suis d'accord avec Marcus. Le système n'est pas très juste, mais c'est comme ça et j'en bénéficie."

Petter Solberg (Nor - Subaru - 3e):

"C'était mon objectif de monter sur le podium et j'y suis arrivé. Donc je suis heureux. Nous n'avons pas trop attaqué, après un début de saison délicat, nous avons enfin marqué six points. Nous sommes de plus en plus près du sommet et il faut continuer. La voiture et les pneus ont bien fonctionné. Il nous reste encore un peu de travail à accomplir mais on va y arriver et j'attends maintenant l'Argentine avec impatience."

Sébastien Loeb (Fra - Citroen - 4e):

"Cette quatrième place me réjouit pour l'équipe et me comble personnellement. Mon objectif pour une première participation était d'entrer dans les points. Il est atteint. Par ailleurs, je suis heureux d'avoir pu signer des temps comparables à ceux de mes coéquipiers habitués à ce terrain. Il y a bien sûr eu des moments chauds dans la voiture. C'est inévitable lorsque l'on attaque aussi fort sur ces routes. Mais sur le plan pilotage, je dois avouer avoir pris un intense plaisir. Les spéciales de Nouvelle-Zélande sont vraiment parmi les plus belles."

0
0